Partager avec un ami








Submit

Lorsqu’il a été recruté par Georges Arveuf et René Deguisne pour intégrer la Société Rhodanienne de Thanatopraxie (SRT) le premier avril 2007, comme simple chauffeur, Mickael Da Silva était loin d’imaginer l’évolution que sa carrière allait connaître au sein de l’entreprise : "J’ai fait mon chemin, d’abord chef de service, puis directeur."

 

SRT logo

Un chemin parsemé de rencontres avec des professionnels qui l’ont "fait grandir" et lui ont insufflé "une vraie passion pour ce métier au service des familles", à commencer par le père de la thanatopraxie, Jacques Marette, dont il garde l’émouvant souvenir du jour où il a appris, à ceux qui l’ignoraient encore, le décès de son épouse : "C’était lors du trophée Hygéco", se souvient-il. Il y a eu également Denis Gilotin, Jean-Jacques Borsa, David Cioffi, Luc Nauroy, Jean-Charles Jay et tous les autres collaborateurs.

Mais c’est avant tout Georges Arveuf, qui l’a pris sous son aile et lui a tout appris : "Je le considère comme un père", explique-t-il. Après lui avoir succédé au poste de directeur régional, Mickael quitte la société : "Tout a une fin. j’étais en pleine remise en question sur mon avenir professionnel. J’envisageais même de quitter le milieu funéraire."
Cependant, dans cette période difficile, il se rend compte que de nombreux clients et collaborateurs refusent de l’abandonner et le poussent à voler de ses propres ailes : "Ils m’ont été d’une aide précieuse, en particulier Marie Séris et Lionel caballero, qui sont à présent mes associés, ainsi que Jean-Philippe Colombier, sans qui rien n’aurait été possible. Je ne les remercierai jamais assez de m’avoir remis sur cette route et amené à créer cette entreprise, que j’ai appelée Services de Rapatriement et de Thanatopraxie (SRT). Je suis aussi très reconnaissant à Olivier Jacqueline, qui nous a aidés en nous prêtant un véhicule, et, bien sûr, à tous nos clients pour leur confiance."

Services de rapatriement et de Thanatopraxie equipeL’équipe de Services de Rapatriement et de Thanatopraxie.
De gauche à droite :
Julien Reffle, Yoan Noailly, Lionel Caballero, Mickael Da Silva, Marie Seris, Pricillia Delory et Christelle Ory.

Son logo, un scarabée, insecte cher aux Égyptiens, Mickael ne l’a pas choisi au hasard. "Il est le symbole cyclique du soleil, il était en même temps un symbole de résurrection. Il est l’image du soleil qui renaît de lui-même", explique-t-il, "il était également le témoin moral du défunt ? et l’aidait lors du jugement de sa conscience."

Mickael Da Silva s’entoure d’une équipe "efficace et à 100 % autonome", choisie autant pour ses qualités humaines que pour ses qualités professionnelles. "Nous avançons comme un seul homme", affirme-t-il. La planification est tenue par Mickael et Lionel, épaulés par Marie, qui a été rejointe, pour la partie thanatopraxie, par deux autres consœurs, Christelle Ory et Priscillia Delory : "Trois filles au grand cœur, expertes en reconstruction, qui donnent toujours le maximum et prennent le temps nécessaire pour rendre possible la présentation des défunts." L’équipe de chauffeurs, constituée de Mickael, Lionel et Yoan Noailly et à laquelle Marie prête souvent main-forte, est appuyée par un sous-traitant, Julien Reffle.

La société possède cinq véhicules de transport tous équipés d’une imprimante mobile permettant une parfaite autonomie en tout lieu, et composés de quatre caissons doubles et d’un caisson XL, ce qui permet de répondre aux diverses demandes, et couvre actuellement le secteur de Lyon et, déjà fort d’un bon réseau, Vinassan avec la Société Auxiliaire de Thanatopraxie, Marseille et ses environs avec Transports Funéraires Marseillais (TFM) et Thanatopraxie Marseille, le Var avec Thanatopraxie Sud et Christophe Callejon, Lyon et ses environs avec Services de Rapatriement et de Thanatopraxie (SRT), la région Centre et Auvergne avec Hygiène Funéraire du Centre, Chaumont et le Grand Est avec Transport Funéraire Champenois (TFC52), la Bretagne avec FLP, et la Normandie avec Transports et Services Funéraires de Normandie (TSFN) et Caroline Lepetit Thanatopraxie.

"Nous travaillons en osmose, ce qui nous permet d’avoir, pour les transports, une flotte de 22 véhicules, et 24 thanatopracteurs à ce jour. En outre, des discussions sont en cours sur Lille, Paris et Bordeaux. Nous souhaitons nous développer encore sur d’autres secteurs, notre objectif est de créer un réseau de transporteurs et de thanatopracteurs indépendants, afin de pouvoir répondre à toutes les demandes de nos clients. Et j’en profite pour lancer un appel : si vous êtes transporteur avant et après mise en bière, ou thanatopracteur, vous pouvez me contacter."

Des projets ambitieux pour cette jeune entreprise, qui propose une nouvelle forme de collaboration entre professionnels, et qui connaîtra, à n’en pas douter, une belle réussite.

Claire Sarazin
Thanatopracteur
Formatrice en thanatopraxie

Résonance numéro spécial - Décembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations