PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
3 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Collections de céramiques florales extrêmement variées, plaques, urnes et vases en "porcelaine" réalisés avec le plus grand soin, les fabrications en série de Céramiques de France jouent la carte de la qualité artisanale que seule une entreprise qui a su garder en son sein des femmes et des hommes devenus au fil des ans de véritables artisans d’art peut offrir. Visite guidée en compagnie de Daniel Évrard, son directeur.

 

C04Céramiques de France, dont la création remonte au milieu du XIXe siècle, est aujourd’hui une filiale du groupe Souveneo, qui comprend également les marques Mahieu Faïencerie d’art, Dussaux (plaques en granite) et Hochart Créations (plaques en granite). Depuis plus de 150 ans, les hommes et les femmes de l’entreprise réalisent des produits uniques issus de savoir-faire ancestraux, avec deux métiers d’art, les céramistes modeleurs et les émailleurs.

Un peu de technique

Deux techniques de fabrication différentes sont utilisées chez Céramiques de France pour réaliser les larges gammes de céramiques florales, plaques et urnes, vases et jardinières.

Il y a tout d’abord les produits coulés que sont les articles funéraires dits "en porcelaine". Dans un premier temps est obtenu, par coulage de plâtre liquide dans une matrice, un moule en plâtre. C’est ce dernier qui permettra de produire les pièces. Celles-ci, une fois coulées, sont démoulées puis séchées durant plusieurs jours. L’émaillage est réalisé au pistolet ou par trempage. Puis a lieu une cuisson au four à 1 250 degrés pendant 24 heures. Les articles des gammes "Chromos" font l’objet d’une pose de chromos et de textes avant une deuxième cuisson.

Concernant les céramiques florales, chaque pièce est modelée puis émaillée à la main. Chaque réalisation constitue une pièce unique, originale, issue du savoir-faire détenu par l’entreprise du Pas-de-Calais. Pour une fleur, une rose par exemple, chaque pétale est façonné individuellement, les nervures de feuilles sont faites à l’aide d’un outil approprié. Tous les éléments d’une composition sont formés manuellement. Tous les articles produits sont estampillés "fait main".

Savoir-faire artisanal et pratique artistique

L’entreprise nordiste emploie actuellement plus d’une quarantaine de personnes, avec une force de vente d’une douzaine de commerciaux. Au niveau de la création (partie céramique florale), le personnel est majoritairement féminin.

"Ce sont des employées très expérimentées, qui possèdent un réel savoir-faire traditionnel et artisanal, avec une véritable approche artistique. Chaque pièce est unique. Nous sommes dans l’art funéraire au sens premier du terme. Avec, compte tenu de la demande grandissante de personnalisation sur le marché du souvenir, de belles perspectives pour des créations qui peuvent répondre à des demandes d’articles funéraires pour rendre hommage au défunt de plus en plus individualisées."

Créateur de tendances

Cela étant complété par une évolution des collections. Celles-ci se modernisent, notamment dans les compositions florales où, en complément des fleurs classiques (qui ont toujours beaucoup de succès), apparaissent par exemple les arums, des coquelicots roses ou des roses bleues. Les couleurs changent aussi, avec des teintes plus vives, plus variées, sur des fleurs qui étaient peu présentées avant dans des tonalités lumineuses ou intenses.

"Nous essayons de nous détacher de la céramique trop classique, car nous sommes aussi des créateurs de tendances. C’est ce que nous avons fait, début février, au salon Funeral @ Work à Louvain en Belgique. Cela est d’autant plus facile pour nous que nous sommes dans la création pure avec des exemplaires originaux conçus avec une palette d’émaillage quasi infinie. Tout dépend des mains de la créatrice."

P012Plaque porcelaine avec décors Chromo.

Ces évolutions en connaîtront d’autres, car exposer en permanence de nouveaux modèles est l’une des vocations de Céramiques de France. Ce sont des challenges à réussir pour se placer toujours en bonne place sur un marché dynamique et concurrentiel. Il est déjà prévu prochainement l’introduction des orchidées dans la composition des différentes céramiques florales.

Imaginer de nouveaux articles funéraires

"Il s’agit d’amener notre environnement quotidien en matière de décoration, de mode dans le domaine du souvenir et dans les objets qui le traduisent, le représentent. J’irai même plus loin en disant que nous devons aussi nous tourner vers la crémation, qui prend de plus en plus de place dans le choix des obsèques, avec des créations dédiées. Nous pouvons imaginer des petits articles en céramique qui associent une gravure et une fleur pour être fixés à une porte de niche d’urne dans un columbarium... Ou des petites plaques d’identification en porcelaine. Ce ne sont que quelques exemples parmi toutes les possibilités que nous avons."

Ces avancées, générant des nouveautés, de nouvelles tendances, sont tout aussi applicables aux plaques funéraires, tant dans les formes que dans les décors. La nouvelle collection "Actuelle" en est un bel exemple ainsi que les séries "Chromos" (galet, cœur, drapé, tendresse, livres, etc.). Il s’agit ici d’un mariage entre un matériau noble et des illustrations sur lesquelles la liberté d’image est totale, grâce notamment à l’impression numérique, comme on peut le voir sur des plaques en "altuglas".

Pour conclure, n’oublions pas le métier d’émailleur, une profession à part entière chez Céramiques de France. Nécessitant également un véritable savoir-faire, ceux-ci composent, grâce à une connaissance particulière de l’assemblage des poudres minérales (quartz, alumine, borax, fluo spath, carbonates de soude et potasse, oxydes métalliques, etc.), les couleurs souhaitées, et ils en réalisent l’application sur les différents moulages ou modelages produits en amont. Et celui de styliste (au nombre de trois), qui dessine, crée les esquisses des différentes collections proposées chaque année par Céramiques de France.

Concernant le processus : 
- Porcelaine (vases et plaques)
a. Préparation de la barbotine
b. Préparation moule de coulage
c. Coulage en batterie
d. Séchage en étuve
e. Préparation finition (ébavurage)
f. Émaillage au pistolet
g. Cuisson 1 250° four gaz
h. Défournement
i.  Étiquetage
j. Emballages
- Céramiques
a. Préparation barbotine
b. Modelage manuel
c. Séchage en étuve
d. Cuisson 1 250° four gaz
e. Émaillage du produit Biscuit
f. Cuisson 950° four électrique
g. Vérification
h. Assemblage socle et palme
i. Étiquetage

Gil Chauveau

Résonance n°147 - Février 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations