Partager avec un ami








Submit

Participation aux salons de Bruxelles, Nancy, Toulouse et Paris, mise en avant des chariots-grues, "bennes" et "potences" sont les points forts de la société française Hydrosystem pour 2019… Auxquels s’ajoute le petit plus "événement" : la présentation du chariot motorisé E-CM30 "transporteur de cercueil".

 

logo hydroAprès une participation, début février, au Funeral @ Work de Louvain (Belgique), Hydrosystem exposera sa Crocopelle et ses chariots motorisés à Funeral Expo Bruxelles en mars, au salon Funéralia à Nancy en avril, au Salon Funéraire Grand Sud à Toulouse en juin et à FUNÉRAIRE PARIS en novembre.
 
Pour finir l’année 2018, c’est à FUNEXPO Lyon que la société drômoise a exposé sa mini-pelle et ses célèbres CM80, E-CM80, CM160 et E-CM160. FUNEXPO qui est un salon où Hydrosystem se doit d’être en tant que seul concepteur et constructeur français de machines dédiées au travail et aux transports dans les endroits étroits, voire quasi inaccessibles des cimetières. Celui-ci lui est utile pour mieux se faire connaître et présenter toutes ses nouveautés ainsi que les évolutions de ses chariots qui existent maintenant en versions chariots-grues, chariots-bennes, chariots-potences et avec un modéle de Crocopelle inséré sur le chariot".
 
Le stand, tenu par l’équipe de l’entreprise basée dans la Drôme, a connu un vrai succès, et les visiteurs furent nombreux à s’informer. Si la très bonne fréquentation des deux premiers jours est incontestable, avec de bonnes prises de commandes et des contacts très sérieux, celle du samedi fut moins importante, en raison des manifestations des gilets jaunes. Cela est vraiment dommage compte tenu de ce que représente l’investissement engagé pour cet évènement.
 
Hydrosystem était présent également en septembre dernier au salon Funéraire à Charleroi en Belgique.

Le CM 160 en service a la marbrerie GALLIEN en VENDEELe CM 160 en service à la marbrerie Gallien en Vendée.

Savoir répondre aussi à des problématiques de santé
 
Les marbriers expriment de plus en plus aujourd’hui leur souhait de ne plus travailler dans des situations qui mettent en péril leur santé et provoquent des maladies professionnelles notamment au niveau du dos, tant du point de vue musculaire que squelettique. Les différents matériels Hydrosystem sont les solutions pour diminuer la pénibilité au travail.
 
Il s’agit donc de trouver une véritable alternative aux travaux manuels pénibles dus aux activités récurrentes dans les cimetières que sont le creusement des fosses, l’installation des caveaux, entre autres… Aujourd’hui, les préconisations de la médecine du travail dans le domaine des TMS (Troubles Musculo-Squelettiques, générés notamment par des mouvements de force, des postures extrêmes) sont claires : il faut les prévenir et supprimer les conditions de leur apparition lorsque cela est possible.
 
Lors des travaux effectués par les fossoyeurs municipaux, les marbriers ou les sociétés de TP en cas de sous-traitance, ceux-ci sont évitables grâce à l’utilisation de machines particulièrement adaptées telles que la Crocopelle et les différents chariots (radiocommandés, en version "grue", "benne" ou "potence") fabriqués à Portes-lès-Valence par Hydrosystem.

Une gamme qui apporte de vraies solutions
 
Les chariots radiocommandés imaginés et produits par l’industriel français sont conçus pour transporter les pierres tombales, les stèles, les caveaux, les monuments, etc. De manière plus spécifique, les chariots-grues et les chariots-potences assurent la pose et dépose de monuments, de pierres tombales, de caveaux. Les chariots-bennes ont, quant à eux, un rôle bien particulier, étant plus précisément pensés pour transporter la terre, les déchets, les gravats.
 
Enfin, "surprise et nouveauté 2019", alternative moderne pour le transport des cercueils en funérarium, avec un minimum de personnel, le chariot motorisé radiocommandé est la solution innovante, que propose Hydrosystem en ce début d’année. Silencieux car étant équipé d’un moteur électrique, d’un faible encombrement, ce chariot possède quatre roues directrices et motrices, des poignées de transport et une sonorisation intégrée (2 x 20 W). La charge utile est de 300 kg, avec une vitesse variable de 0 à 4 km/h, et un système de sécurité anticollision avant et arrière, De plus, ce transporteur cercueil sera équipé d’une table élévatrice réglable, recouverte d’une surface roulante, pour faciliter à une seule personne la manipulation du cercueil.
 
Cette innovation entre dans le cadre des nombreux développements effectués du fait d’intenses recherches au sein du bureau d’études (exemple, actuellement il procède à une phase d’amélioration afin que ce chariot/potence puisse se transporter dans un fourgon, ainsi le marbrier n’aura pas besoin de remorque pour le transport et le chauffeur n’aura pas la nécessité du permis E.

Ces innovations visent à améliorer le confort, la sécurité, la productivité, et se nourrissent des retours d’expérience et des demandes de personnalisation de certains clients. Cela est possible grâce à un contact permanent avec les opérateurs du secteur.
 
Gil Chauveau

Résonance n°147 - Février 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations