Isofroid 2019bNouveaux produits pour la thanatopraxie, bocaux d’injection et injecteurs cavité nouvelle génération, équipements de salle technique innovants et performants… et surtout, création emblématique de l’entreprise rhodanienne, le nouveau fluide de conservation sans formaldéhyde, ART CAV SECURE, ce sont aujourd’hui les propositions phares qui font d’EIHF - Isofroid une société entreprenante et novatrice dont la croissance ne se dément pas, consolidée par un retour clientèle positif permanent.

 

Fondée en 1972, installée initialement dans le Nord (à Béthune), la société EIHF - Isofroid a déménagé à Sarcey (près de Lyon) en 89. Dirigée aujourd’hui par Didier Belluard, celle-ci présente régulièrement des nouveautés, étant particulièrement attentive aux besoins de ses clients thanatopracteurs indépendants, autant dans le domaine de l’offre "produits et matériels" que dans celui de la sécurité sanitaire et environnementale qui en découlent… une préoccupation majeure pour le PDG de la SAS. Petit tour d’horizon dans des gammes renouvelées.

Les essayer, c’est les adopter !

Destinées aux thanatopracteurs et pompes funèbres, quatre nouvelles références ont été particulièrement bien accueillies. Tout d’abord, venant du fabricant américain Dodge, leader mondial des produits d’embaumement dont Isofroid est le distributeur exclusif pour la France, le Proflow est un additif remarquable qui permet d’augmenter considérablement la lubrification dans les vaisseaux, facilitant ainsi la pénétration de la solution artérielle dans les tissus. Celui-ci fonctionne dans une gamme plus large de pH et avec des conditions de dureté de l’eau plus élevée versus le Metaflow. Du même fabricant, le Halt GX est un nouveau co-Injectant qui s’utilise pour stopper la production de gaz dans les tissus.

 2019 Neutrohang

À retenir également, le Neutrolène et le Neutrohang. Le premier permet de détruire les odeurs des corps putréfiés, et, en même temps, les désinfecte. Il est utilisé par pulvérisation directe sur le corps ou sur les habits, mais il existe aussi en aérosol pour un usage dans les pièces contaminées. Le second (sous forme de "pâte") sert à traiter les odeurs "persistantes" dans les zones confinées, comme l’intérieur des cellules réfrigérantes ou des caissons de transport de corps (efficace un mois et demi). Deux modèles sont disponibles pour répondre aux petits et aux grands volumes.

Concernant les fluides de conservation (avec ou sans formaldéhyde), il faut rappeler, compte tenu des périodes de canicule qui apparaissent de plus en plus souvent depuis le "réchauffement" climatique constaté, que les utilisateurs doivent porter une attention particulière aux transports et au stockage de ceux-ci. Il faut proscrire tout entreposage (dans un véhicule ou dans un bâtiment) à plus de 30°. Il faut impérativement garder ces produits à l’abri de la chaleur dans une pièce fraîche et, pour les déplacements lors des interventions du praticien, utiliser une glacière adaptée est indispensable. En effet, une bouteille de fluide de conservation oubliée dans le coffre de sa voiture, en plein soleil, perd la quasi-totalité de son efficacité.

2019 Bocal dinjection

Améliorer le travail du thanatopracteur

Très importants pour la pratique quotidienne de la thanatopraxie, deux nouveaux instruments arrivent au catalogue d’EIHF - Isofroid, permettant une nette amélioration des travaux d’injection. D’une part, le bocal d’injection de cinq litres qui possède une base plus large que le précédent modèle et offre une meilleure stabilité lors de l’utilisation. Il est équipé d’un manomètre pour le contrôle de la pression (2 bars), d’un clapet antiretour et d’une pompe manuelle intégrée. Du fait de sa taille importante, Isofroid offre à ses clients un sac à dos avec le bocal afin d'en faciliter le transport.

D’autre part, l’injecteur cavité à "gâchette" (écoulement par gravitation), nouvel article qui combine l’injecteur à cavité classique et le trocar en acier inoxydable en un seul instrument pour ramener tout le procédé d’injection à une seule main. Cela offre une meilleure maniabilité et une grande facilité d’utilisation. De plus, la fixation de la bouteille est aisée et est livrée avec un adaptateur 7".

L’innovation au service des salles techniques

Dans les salles où officient les thanatopracteurs, plusieurs équipements sont présents, du plan de travail aux cellules de conservation des corps, en passant par les différents appareils d’évacuation des liquides et des flux d’air. Dans ce dernier domaine, EIHF - Isofroid propose un système de plénum soufflant et éclairant. Concrètement, il s’agit d’une structure placée au plafond, au-dessus de la table de soins, dont la forme est adaptée à celle-ci. Le plénum distribue un flux d’air dit "laminaire" du haut vers le bas, qui est dirigé précisément sur le plan de travail grâce à des ailettes placées sur la périphérie de l’appareillage.

Cela fonctionnant en circuit fermé, le souffle tombant est repris par aspiration à travers le processus d’extraction de la table(*). Le résultat souhaité et obtenu est le confinement des odeurs et des projections contaminées à l’intérieur de celle-ci. Cela apporte plus de confort et de sécurité à l’opérateur. Un panneau LED éclairant est également disposé à l’intérieur du plénum. La lumière émise se diffuse alors sur toute la surface de travail, et non plus en un seul point comme c’est le cas avec les lampes scialytiques. Cinq dispositifs de ce type équipent maintenant le service de médecine légale de Lyon situé à l’hôpital Édouard Herriot.

Comme abordé précédemment, l’augmentation périodique des températures met de plus en plus à mal les cellules de conservation et leurs groupes de réfrigération. Ces derniers sont donnés pour une température maximale extérieure de 45° ; au-delà, le compresseur se bloque, se mettant en sécurité. Pour remédier à cela, Isofroid a mis au point des systèmes de froid - avec compresseurs surdimensionnés - pour des températures ambiantes extrêmes de plus de 50°C. Ceux-ci permettent la réfrigération ou la congélation des corps dans les cellules de conservation dans les zones les plus chaudes du globe. Les dernières installations de ce type ont été réalisées en Arabie saoudite et dans le Sud algérien.

Vaincre la dangerosité du formaldéhyde

Enfin, pour conclure, rappelons que la grande innovation d’Isofroid, le fluide de conservation sans formaldéhyde, ART CAV SECURE, est actuellement en plein déploiement. Comme expliqué lors d’un précédent article (voir Résonance n° 148 de mars 2019, page 8), celui-ci passe par la mise en place de référents sur l'ensemble de la France..

Pour cela, Didier Belluard rencontre les thanatopracteurs sur le terrain et leur explique la différence entre les fluides de conservation avec formaldéhyde et sans. Selon ses dernières impressions, dont il nous a fait part, les échanges avec les professionnels sont particulièrement intéressants et constructifs. À l’occasion du salon FUNÉRAIRE PARIS 2019, il le présentera et détaillera à chacun les particularités et les avantages d’un liquide sans formol, ni méthanol.

Gil Chauveau

Nota :
(*) Ici, l’air part dans le circuit général d’extraction de l’hôpital. Chez les pompes funèbres, c’est un petit caisson autonome qui est mis en place. Celui-ci rejette l’air, après un passage à travers un filtre à charbon actif, dans la pièce.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations