BERNIER GROUPE 2019Dans une période économique délicate où la morosité est souvent à l’ordre du jour, il est toujours réconfortant de s’entretenir avec un chef d’entreprise qui tient fermement la barre et qui se montre optimiste et confiant dans l’avenir. C’est le cas d'Olivier Bernier, qui réussit une croissance externe sur trois sociétés et qui, après une année de consolidation, tire les leçons positives de l’esprit d’initiative de son groupe. Entretien tonique en mode projet...

 

Résonance : Olivier Bernier, nous sommes à quelques semaines du salon FUNÉRAIRE PARIS, le grand rendez-vous de la profession. Quels sont les faits marquants de votre groupe et quelles leçons retirez-vous de cette année 2019 ?

BERNIER PROBIS PORTRAITS PRO 002De gauche à droite : Laurent Bernier, Aurélie Thomasson-Bernier et Olivier Bernier.

Olivier Bernier : Nous n’avons pas vu le temps passer. Beaucoup de projets à mettre en chantier, mais également caler un certain nombre de choses suite aux différentes acquisitions effectuées cette année, plus précisément sur fin 2018 et courant 2019. Ce sont pas moins de trois sociétés qui intègrent désormais le groupe Bernier Probis.

La première est située en région parisienne et est spécialisée dans la logistique funéraire. Nous sommes donc en mesure de livrer sur l’ensemble des départements de la région Paris Île-de-France des cercueils entièrement équipés, capitons, poignées, plaques d’identité gravées, au besoin caissons "zinc" étanches, mais également un soutien logistique. En effet, nombreuses sont les pompes funèbres qui ne disposent pas de stocks ni de personnels permanents pour les services.

Il en est de même pour les véhicules funéraires. Par habitude, elles sous-traitent ces prestations. L’avantage concurrentiel dont nous disposons fait la différence, car nous disposons de stocks de produits, mais aussi de la ressource humaine nécessaire pour conduire les opérations funéraires avec qualité, dignité et discrétion, et ce, par un encadrement très professionnel. Fama-Funexpress disposait d’une bonne réputation au sein de la profession, et nous sommes attachés à développer cette notoriété au service des professionnels.

Nous disposons de deux bases logistiques, l’une est située à Ris-Orangis dans le département de l’Essonne (91 – Sud parisien) et l’autre à Aubervilliers (93) à 3 km de Saint-Denis, au nord de la capitale. Notre effectif sur cette zone est d’une dizaine de collaborateurs, parfaitement au fait des exigences des opérateurs, et en capacité de mobi-liser un effectif en rapport avec toutes sortes de missions funéraires, de la plus simple à la plus complexe.

Résonance : Quelles sont les autres acquisitions ? Sont-elles de natures différentes de celle que vous venez d’évoquer ?

Olivier Bernier : Effectivement, nous souhaitons mettre en œuvre depuis toujours une croissance harmonieuse entre les spécialisations fabrication, commercialisation et logistique. Toutes sont intimement liées et doivent contribuer au bien commun dans et pour l’entreprise.

L’acquisition de "La Qualité B" et de "Soulerot" entre dans une logique qualité reposant sur un savoir-faire exceptionnel. Rares sont les fabricants qui peuvent revendiquer une telle image de marque. Notre démarche suit deux axes essentiels : être et rester écoresponsables et veiller à la parfaite traçabilité et gestion de nos ressources. Notre conscience environnementale ne date pas d’hier, elle est associée à notre entreprise depuis plus d’une trentaine d’années. Professionnels du bois et de sa transformation, nous sommes soucieux de cette matière première, de son origine, du respect de la biodiversité et de notre écosystème.

Cette posture, aujourd’hui d’actualité, fait partie de nos fondamentaux de longue date. En résumé, savoir-faire et savoir-être sont les maîtres mots du groupe Bernier Probis. Nos clients, groupes et enseignes funéraires, opérateurs indépendants ou réseaux, services funéraires publics ou privés, tous exigent une qualité démontrée, c’est ce que nous apportons, et c’est en permanence la démonstration de notre exigence au service de tous.

Pour revenir aux acquisitions, j’aimerais souligner qu’il ne s’agit pas d’achats compulsifs, mais bien d’intégrations longuement réfléchies et répondant à un "business model" étudié au millimètre. Ce n’est pas qu’une histoire d’argent, ce serait réducteur de le laisser penser. Notre univers est concurrentiel, et intégrer un groupe tel que le nôtre signifie adhérer sans réserve à ses fondamentaux et posséder déjà en interne un ADN entrepreneurial compatible : qualité permanente, innovation, responsabilité sociale, devoir et dignité.
Nous avions ces différentes structures en ligne de mire, restait à savoir s’il y avait compatibilité avec ce que nous sommes et ce que nous souhaitons être et demeurer. Après une année, je peux vous répondre par l’affirmative. Maintenant, si vous voulez savoir si nous allons nous arrêter en si bon chemin, je vous répondrai que nous étudierons au cas par cas toutes les potentialités qui sont en mesure de contribuer au bon développement de notre groupe. Rien n’est fermé, tout est possible… 

Résonance : Vous serez présents au salon FUNÉRAIRE PARIS 2019, vous venez en force, des nouveautés à annoncer ?

Olivier Bernier : J’aime l’expression "venir en force". Oui, nous venons tous avec les forces de conviction qui sont les nôtres. Toutes les entreprises du groupe seront présentes du mercredi 20 au vendredi 22 novembre au Parc des expositions de Paris-Le Bourget, stand H12, de 9 h 30 à 19 h non-stop.

Pour ce qui est de la présentation des nouveautés, bien évidemment, il y en aura, mais sur ce sujet, permettez-moi de conserver le silence. Pour les découvrir, il suffira de vous rendre sur notre stand, nous nous ferons une joie de vous présenter toutes les facettes de notre groupe et les multiples réponses que nous apportons aux exigences les plus qualitatives en matière de produits ou de services. Effectivement, il y aura des surprises, de bonnes et belles surprises… 

Le groupe Bernier Probis aujourd’hui :
- 120 personnes.
- 3 sites de fabrication de cercueils.
- 2 sites de distribution en région parisienne (FAMA Ris-Orangis et Aubervilliers).
- 10 plateformes de stockage et de distribution.
- 110 000 cercueils commercialisés annuellement.

Jérôme Maniaque

Résonance n° 154 - Octobre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations