PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
14 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
36 produits en stock

GUIDE PIRON 2019Depuis 1999, Frédéric Piron nous fait partager sa passion et son expérience du notariat dans le contexte funéraire. Souvent imitée, sans toutefois arriver à égaler la valeur ajoutée de ses productions, cette démarche apporte un réel service aux familles, et valorise l’opérateur funéraire dans son accompagnement loyal pendant et après les obsèques. La pertinence de ces éditions dépasse d’ailleurs l’univers funéraire puisque utilisées au niveau des écoles de formation et de certaines universités. Entretien avec un homme généreux et sensible…

 

Résonance : Quelle fut votre démarche initiale pour concrétiser ce qui est aujourd’hui l’une des plus belles collections de guides pré et post-obsèques pour les familles ?

Frédéric Piron : Je suis juriste par vocation et diplômé notaire de formation. C’est dans ce contexte que j’ai eu l’occasion d’intervenir lors de successions et d’être au contact des familles. J’aimais leur expliquer le droit et trouver des solutions juridiques en adéquation avec leur contexte familial. Là est née l’idée de rassembler un certain nombre d’informations, mais pas que… délivrer des données brutes est risqué, une pédagogie est nécessaire et un accompagnement est souhaitable.

C’est ainsi que le premier guide a vu le jour et que j’ai pu combiner ma passion du juridique notarial avec une certaine vision éthique, une empathie également pour l’accompagnement des familles endeuillées lors de formalités souvent laborieuses.
Dans ce premier ouvrage, on trouve toutes les informations relatives aux démarches liées aux obsèques, la succession de son initiation jusqu’à la signature des actes chez le notaire, les déclarations commentées.

Très rapidement, ce guide est devenu le "Guide Piron", une édition à laquelle j’ai associé immédiatement un service additionnel sous la forme d’un plateau de juristes consultables gratuitement pendant six mois pour les questions de succession.

R : Aujourd’hui, le "Guide Piron" est presque devenu un terme générique, ce qui démontre son succès. L’édition initiale s’est étoffée d’autres ouvrages, me semble-t-il, de même que d’un accès sur un site dédié. Quelles sécurités apportez-vous aux utilisateurs ?

FP : Afin de répondre aux besoins exprimés par les professionnels du funéraire, nous proposons deux autres guides, l’un sous forme de fiches classées alphabétiquement et l’autre sous une forme chronologique. Tous sont rédigés en "langage commun" pour en faire des outils simples d’accès et compréhensibles par tous.

Deux sites Internet complètent l’offre : "formalités-après-décès.fr" et "démarches-après-décès.fr", et ce, depuis plus de douze années. Il y a une application spécifique créée sous mémoire flash qui renseigne le nom du défunt et les renseignements à documenter, l’application produit alors un fichier PDF, imprimable tout de suite et prêt à l’envoi.
Ce qui est important à souligner, c’est que du fait de l’usage de la mémoire flash, il est impossible de stocker et de capter les données saisies par la famille et de les utiliser pour d’autres usages. Pour l’opérateur funéraire, il n’est pas besoin d’installer une application spécifique sur son ordinateur, ce qui annule les intrusions malveillantes et l’aspiration de données sur site ou sur site distant.
Nous n’avons pas attendu le fameux RGPD (Règlement Général de Protection des Données) pour garantir une totale sécurité aux usagers de nos produits. Or donc, nous réaffirmons ce qui pour nous est essentiel : aucune collecte ni exploitation des données personnelles, aucune sollicitation commerciale, aucune implantation de logiciels dans vos ordinateurs ou serveurs informatiques.
De ce point de vue, nous respectons l’intégrité des familles qui nous font confiance, ainsi que les opérateurs funéraires associés qui n’ont pas de registre particulier à tenir dans le cadre de ce texte RGPD. Simplicité d’usage, valeur ajoutée, transparence, respect et intégrité, des qualificatifs qui font que nous adhérons à la "Charte du respect de la personne endeuillée".

PapiGP

R : Est-il possible d’obtenir vos courriers types sans guide ?

FP : Non, selon moi, il est de bon sens que les courriers soient associés à un guide. Imaginerait-on vendre un meuble en kit sans plan de montage ou remplir sa déclaration d’impôt sans la notice ? Prendre en charge une succession est un acte important et les courriers après-décès en font partie. Il faut réellement avoir conscience que ces courriers engagent juridiquement et donc il est indispensable d’avoir une explication avant leur rédaction.
Beaucoup de modèles accessibles sur Internet ne fournissent aucune explication, deviennent vite chers et collectent, sans le dire, des données personnelles qui se transformeront en sollicitations publicitaires multiples, offrant ainsi une source de revenus aux promoteurs de ces courriers magiques.

Nous ne proposons pas non plus d’établir de pseudo bilan juridique gratuit aux familles pour leur vendre par derrière une assistance juridique à prix d’or. Respecter les familles et le travail de nos clients sont des principes qui ne souffrent d’aucune exception.

R : Le "Guide Piron" est-il une réponse économique et fiable ?

FP : Le "Guide Piron" a 20 ans et le "Guide du Règlement d’une Succession" est à sa 20e édition. En qualité d’auteur et éditeur, j’engage mon nom et non une société à responsabilité limitée. Le premier prix d’achat pour un opérateur funéraire est de 6 € et notre formule "Premium" avec assistance juridique téléphonique est de 15 €.

Comme vous pouvez le constater, le rapport économique/service rendu est exceptionnel et abordable pour tout opérateur funéraire ; rapporté au coût moyen des obsèques, offrir notre guide a un impact quasi nul.

R : Vous développez également en qualité d’éditeur une conscience environnementale, vous pouvez nous en dire plus ?

FP : C’est exact, nous avons une démarche "éco-logique" depuis longtemps. Il faut avoir conscience qu’un e-mail par exemple a un impact environnemental plus important que le papier, alors qu’un grand nombre de personnes sont persuadées du contraire. Un livre est consultable à l’infini avec un bilan carbone qui restera le même, ce qui n’est pas le cas de la communication électronique qui requiert de plus l’acquisition et l’usage de matériels dédiés, ordinateurs, smartphones, tablettes, liseuses et qui consomme énormément d’électricité (envoi et stockage). Nous n’utilisons pas de serveurs situés à l’autre bout de la planète. Notre filière papier est issue de forêts écogérées ou de déchets de l’industrie bois et en France, nous recyclons de plus en plus le papier.

Ces paradoxes nous conduisent notamment à proposer des valisettes en polypropylène, tout simplement car cette matière a une très bonne longévité d’usage, que c’est une matière 100 % recyclée et recyclable. Nous allons proposer à FUNÉRAIRE PARIS une offre pour des "Tote Bags" pour répondre à la demande de nos clients. Nos produits auront la certification EKOTEX pour ceux en coton ou seront en polypro pour un meilleur bilan environnemental.
Nous travaillons également en circuit court (50 km) avec des PME françaises familiales.

R : En conclusion, quelle est votre vision de l’avenir pour le "Guide Piron" ?

FP : Nos solutions après-décès ont été conçues avec bon sens, professionnalisme et respect. Respect des familles, des opérateurs funéraires et de l’environnement.

Si ces valeurs ont encore un sens alors le "Guide Piron" a encore un bel avenir devant lui.

Jérôme Maniaque

Résonance n° 155 - Novembre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations