PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
7 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit
C’est en présence Fabienne Giboudeaux, adjoints au maire de Paris, de Frédérique Calandra, maire du XXe arrondissement et Marinette Bache, conseillère de Paris et présidente des SFVP, ainsi que de nombreuses personnalités aussi bien politiques que professionnelles, que les nouvelles installations de filtration du crématorium du Père-Lachaise, dont la mise en place a duré de 2006 à 2008, ont été inaugurées le 17 décembre dernier. À cette occasion, l’AFAQ a remis la certification ISO 14001 aux Services Funéraires - Ville de Paris (SFVP).
La crémation est désormais envisagée majoritairement par les Français (sondage IPSOS 2008 – voir Reson@nce n° 45), souvent pour des raisons écologiques. Les crématoriums se doivent donc d’être exemplaires en termes de rejets dans l’atmosphère. Les Services Funéraires-Ville de Paris gestionnaires du Crématorium du Père-Lachaise, ont anticipé la nouvelle réglementation relative aux rejets atmosphériques, qui va paraître au début 2009. En dépit de contraintes architecturales fortes, le site classé monument historique vient de se doter d’un système de filtration sur-mesure et unique en Europe, mis au point par Facultatieve Technologies.

Une nouvelle réglementation environnementale : Un bouleversement pour les 140 crématoriums de France

Depuis 3 ans, les autorités françaises mènent une réflexion sur les rejets atmosphériques des crématoriums. Une démarche identique est conduite au niveau européen au sein d’un groupe de travail (l’ECN – European Crematoria Network) réunissant les exploitants et les constructeurs de crématorium de dix pays. À l’issue de cette concertation, une nouvelle réglementation française imposant la filtration des effluents de crématoriums entrera en vigueur début 2009.

Les polluants désignés par la réglementation de 1994, devront être réduits de façon significative (facteur 10). La filtration de nouveaux composants sera également rendue obligatoire pour les métaux lourds comme le mercure (celui des amalgames dentaires), et les dioxines-furannes.
 
Le respect de cette réglementation impliquera d’importants travaux sur les 140 crématoriums français

D’ici à 2015, les collectivités devront investir dans des dispositifs de filtration d’un haut niveau technologique générant une dépense qui pourra, selon les installations, être plus ou moins importante. Un système de filtration peut coûter deux fois plus cher que le four lui-même.

"L’environnement est une priorité : C’est pourquoi Facultatieve Technologies a mis en place une équipe en Recherche et Développement qui travaille continuellement à développer des technologies de filtration les plus efficaces possibles tout en prêtant attention à l’impact économique de ces nouvelles installations” précise Henry J. Keizer, président directeur général de Facultatieve Technologies.

Ces nouvelles normes font l’objet d’un projet d’arrêté, déjà adopté par le Conseil National des Opérations Funéraires (CNOF). Il lui reste à être validé par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail (l’AFSSET) et la Commission consultative d’évolution des normes.

Une anticipation de la réglementation au crématorium du Père-Lachaise à Paris

Les Services Funéraires-Ville de Paris, qui se veulent exemplaires, se sont investis dès 2005 dans le projet de mise aux normes du plus important crématorium de France, celui du Père-Lachaise.
Un appel d’offres européen sous forme de dialogue compétitif a été lancé en 2006. La solution n’existait pas sur le marché. Il a donc fallu constituer un groupe de travail rassemblant le leader européen de la crémation, Facultatieve Technologies, un spécialiste des prototypes en chimie fine et les équipes d’exploitation pour réfléchir à des procédés de filtration alternatifs. Ces derniers sont sur-mesure, ultra-compacts et invisibles de l’extérieur. Afin de préserver l’architecture du crématorium, classé à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, le système de filtration a été dissimulé dans les sous-sols et la présence d’aérothermes extérieurs a été évitée.

Une démarche éco-responsable

Suppression des nuisances sonores et thermiques, récupération de la chaleur dégagée pour chauffer les locaux viennent compléter une démarche éco-responsable, qui justifie la remise par l’AFAQ d’une certification ISO 14001.

"Pour les familles en deuil, la technique s’efface et ne reste que le plus important : L’accueil, l’accompagnement et les cérémonies”, indique François Michaud Nérard, directeur général des SFVP.

Le montant total des travaux s’élève à 4 millions d’euros

Installations techniques (1,5 M €), génie civil et aménagement des bâtiments (2,2 M €), et salle de cérémonie (0,4 M €).

Le coût de la salle de cérémonie a été entièrement pris en charge par les SFVP, tandis que celui du système de filtration a été supporté à part égale par la ville de Paris sous forme de subvention, et par les SFVP dans le cadre de la délégation de service public. Un dossier de subvention est également en cours d’instruction auprès de l’ADEME.

"Malgré cet investissement important, les tarifs pratiqués au crématorium du Père-Lachaise resteront parmi les plus bas d’Ile-de-France et sans doute avec le meilleur rapport qualité-prix”, assure Marinette Bache, présidente des SFVP.

Historique du crématorium du Père-Lachaise à Paris

Monument historique, le Crématorium du Père-Lachaise, le plus ancien et le plus prestigieux de France, a été repris en gestion par les SFVP le 1er juin 1998. Il emploie 14 personnes et réalise plus de 5 000 crémations à la demande des familles et 2 500 crémations administratives par an.

Le crématorium du Père-Lachaise fut longtemps le seul édifice de ce type à Paris. Il se compose d’une chapelle de style néo-byzantin et de quatre ailes formant le colombarium, où sont déposées les cendres.

On doit l’ensemble du travail à l’architecte Jean-Camille Formigé, la construction datant de la fin du XIXe siècle (1887/1888). La première crémation y a été faite en 1889.

Des travaux de rénovation et la construction de 4 salles de cérémonies ont été réalisés entre 1999 et 2003. Les locaux techniques et les équipements de traitement des fumées ont vu le jour entre 2006 et 2008.

Évolution du taux de crémation en France depuis le début du XXe siècle
 
 
Prévision de 40 % dans les années à venir.
 
La crémation en Europe
 
 
Évolution du taux de crémation à Paris et en Île-de-France
 
 
Éthique et environnement

Norme ISO 14001, le management environnemental
La norme est une adhésion volontaire des entreprises. L’ISO crée des normes (plus de 13 000 à ce jour) et l’AFAQ contrôle les organisations et leur délivre les certificats.

Le management environnemental désigne les méthodes de gestion et d’organisation de l’entreprise, visant à prendre en compte l’impact de ses activités sur l’environnement, à l’évaluer puis le réduire. Les entreprises conscientes de l’importance de l’environnement dans leur stratégie de développement, s’engagent de plus en plus dans ces démarches volontaires.

C’est ce qu’ont souhaité les SFVP pour le crématorium du Père-Lachaise, qui a obtenu la certification ISO 14001 le 26 mars 2008, pour 3 ans, avec des audits intermédiaires, qui permettront de mesurer la démarche d’amélioration continue et de s’assurer que les engagements de la direction seront respectés. L’objectif global de la norme ISO 14001 est d’équilibrer la protection de l’environnement et la prévention de la pollution avec les risques liés à l’activité de l’entreprise. Les SFVP sont donc en totale adéquation avec une démarche de développement durable.

La démarche de certification des SFVP a été progressive puisqu’elle a été initiée dans un premier temps par le programme "1, 2, 3 environnement” de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, puis relayée avec l’AFAQ pour l’obtention de la norme ISO 14001.

Respect du site

Le crématorium se doit d’être exemplaire car il est situé en pleine ville et la prise en compte du cadre de vie des Parisiens est primordiale pour une SEM de la ville de Paris. Il est un monument classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, et est intégré au site classé du Père-Lachaise. Le respect de la végétation était une autre contrainte. C’est ainsi, à titre d’exemple, qu’un if centenaire a été sauvegardé. Toutes ces contraintes ont été prises en compte dans chacune des phases de travaux réalisés pour la mise en place du système de filtration.

Récupération des métaux

Les résidus métalliques de la crémation ne sont ni enfouis dans le cimetière ni jetés, mais revendus afin d’être réutilisés pour la fabrication d’appareils médicaux. Les produits de ces ventes sont redistribués à des associations œuvrant dans le domaine du deuil comme l’ANC (Association Nationale Crématiste), Vivre son deuil et Collectif morts de la rue.

Développement durable

Les SFVP proposent aux familles :
  • Des urnes biologiques en gélatine alimentaire et sable. Cette matière les rend dégradables et donc respectueuses de l’environnement.
Et également :
  • Un capiton écologique en coton naturel non traité.
  • Un cercueil développement durable en bois issu des forêts gérées.
Plan Climat de Paris

La ville de Paris a décidé en juin 2005 d’élaborer son premier plan climat territorial. La dimension globale et planétaire de la question de civilisation posée par le changement climatique nécessite en effet la mise en place d’une politique innovante. Cette démarche prolonge les politiques de déplacement, d’urbanisme, de logement et d’environnement, déjà engagées par la ville. Ce plan climat parisien, comme le plan local d’urbanisme et le plan de déplacement de Paris, s’intégrera dans l’Agenda 21 local (programme regroupant les actions de développement durable propre à chaque collectivité) actuellement élaboré par la ville.

L’action de la ville de Paris, exemplaire comme elle se doit d’être, s’inscrit dans une dynamique urbaine régionale et métropolitaine. Pour une réduction optimale de la production de gaz à effet de serre, il est nécessaire d’articuler les orientations volontaristes de la ville et celles de la région Île-de-France, de l’État et de l’Union européenne.
Pour plus d’informations sur le plan climat de Paris : www.paris.fr (rubrique Environnement).

Récupération de la chaleur
 
Système classique
 

Procédé "Père-Lachaise"
 
 
 
Présentation de "Facultatieve Technologies"

Facultatieve Technologies est le leader mondial dans le domaine de la conception, de la construction et de la maintenance de fours de crémation et d’installations d’incinération, grâce à nos filiales et à nos représentants présents dans le monde entier (Chine, Allemagne, Angleterre, France, Pays-Bas, République tchèque, Etats-Unis). Grâce à cette expérience, nous sommes en mesure de concevoir et de livrer des installations fiables et entièrement automatisées, répondant aux réglementations les plus strictes en matière d’environnement. Spécialiste des process de crémation et d’incinération, "Facultatieve Technologies" est également devenu un acteur majeur dans le domaine de la filtration et du traitement des effluents.

Le principal moteur de l’organisation de Facultatieve Technologies est la technique. Le fait que ses bureaux d’études et de recherche et développement se situent au même endroit donne à Facultatieve Technologies un potentiel de diagnostic et d’expertise hors du commun. Notre bureau d’études est formé de nombreux spécialistes, qui disposent de grandes connaissances et d'une forte expérience en matière de technique d'incinération. C'est dans ces bureaux que les questions techniques sont étudiées, les dessins produits et les développements internationaux consignés. Tout en offrant stabilité et continuité par notre riche expérience au niveau international, nous investissons régulièrement dans notre bureau de recherche et développement, afin de développer, pour nos clients, de nouvelles solutions, toujours plus performantes et à la pointe de la technologie.

Faisant partie du Groupe "de Facultatieve”, Facultatieve Technologies tire profit d'une expérience qui remonte à 1874, et qui lui donne une force d'action considérable. En effet, au sein du Groupe "de Facultatieve", nous ne sommes pas seulement un constructeur de fours : Nous exploitons également divers crématoriums, ce qui rend notre expérience unique sur le marché.
 
 
 
 
Présentation des Services Funéraires - Ville de Paris

L’héritage du Service Municipal
De 1904 à 1917, la ville de Paris intervenait dans le domaine des pompes funèbres grâce à sa régie municipale, le SMPF (Service Municipal des Pompes Funèbres), qui a existé jusqu’en 1997.
En 1997, la loi Sueur a mis fin définitivement au monopole communal des pompes funèbres. La ville de Paris n’a pas souhaité cesser son intervention dans ce domaine et a donc fait le choix d’une société d’économie mixte, pour des raisons économiques. Les SFVP s’efforcent de peser sur le marché en termes de prix, de qualité et d’éthique.
Les SFVP ont su profiter de l’héritage laissé par le SMPF, notamment la technique de portage des cercueils à l’épaule, enseignée par ses techniciens de convoi.

Le statut de l’entreprise
Les SFVP sont une société anonyme d’économie mixte (SAEM). Ce statut comporte plusieurs particularités, comme le fait que le capital soit détenu majoritairement par la ville de Paris (74% à ce jour) et que son personnel soit composé à la fois de fonctionnaires et de non-fonctionnaires.

Les activités
Les SFVP exercent la totalité des fonctions d’une entreprise de pompes funèbres : La réalisation des obsèques des plus simples aux plus prestigieuses comportant l’accueil des familles pour organiser les obsèques, les démarches administratives, la réalisation des obsèques proprement dites avec l’intervention des services opérationnel et logistique - et les contrats obsèques.
Les SFVP assurent, par ailleurs, la gestion du crématorium du Père-Lachaise qu’ils ont rénové complètement, tant en ce qui concerne les locaux que l’organisation des cérémonies d’adieu.
Du fait de leur statut d’entreprise publique, les SFVP remplissent, en outre, des missions particulières :
  • Un rôle social : Dans le cadre de la DSP, les SFVP assurent les convois sociaux, avec cérémonie et inhumation pour moins de 170 euros dès lors qu’un suivi social du CAS existe, les convois sociaux gratuits avec cérémonie et inhumation pour les cas les plus critiques, les inhumations gratuites pour les indigents sans famille ni proche.
  • Un rôle de sécurité civile : Avec la mise à disposition de moyens importants pour une participation au plan ORSEC ou en cas de décès en grand nombre.
  • Plus de 1 000 interventions par an sur réquisition des autorités de justice, jours et nuits, 7 jours sur 7.
Des activités spécifiques : Collecte, crémation, transport et suivi des pièces anatomiques de plus de 40 hôpitaux ou établissements de soins ainsi que des "dons de corps".
Plus de 1 000 transports entre chambres mortuaires de cliniques ou hôpitaux, domiciles et chambres funéraires.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations