PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
20 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
40 produits en stock

Gérer un cimetière

61 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Rencontre avec Jean-Pierre Guillermin, directeur France de la société Facultatieve Technologies, qui nous dresse un état des lieux de la mise en conformité des installations de crémation en France, nous explique les différents choix stratégiques et autres opportunités possibles pour les exploitants. Dans un second temps, il nous fait part de ses projections concernant la crémation d’ici 2020 (pratique et installations) tout en réaffirmant la position et les compétences de Facultatieve Technologies, de même que son ambition d’être et de rester un partenaire de référence dans le domaine de la crémation non seulement en France, mais aussi en Europe.

 

Guillermin Jean-Pierre fmt

Jean-Pierre Guillermin,
directeur France de la société
Facultatieve Technologies.

Résonance  : Vous intervenez au plus près des préoccupations de vos clients dans un contexte de mise en conformité des crématoriums à l'horizon 2018. En quoi cela consiste-t-il ?

Jean-Pierre Guillermin : L’accélération actuelle de la demande de filtration, liée aux effets de l’arrêté du 28 janvier 2010 - concernant les nouvelles normes imposées aux crématoriums -, génère bien souvent une opportunité technique ou stratégique de remplacement de l’existant. En effet, dans un très grand nombre de cas, l’exploitant aura tendance à reconsidérer l’intégralité de son outil de production. L’approche est bien souvent pertinente car elle permet :
- d’optimiser les volumes impartis pour éviter une extension de bâtiment,
- de profiter des nouveaux produits du marché concernant la taille des appareils de crémation, des habillages réfractaires, des optimisations de consommation énergétique, etc.
- de ne pas avoir à supporter les coûts importants de compatibilité fours,
- de renégocier plus favorablement les extensions de durée de délégation de service public,
- de rajeunir les actifs immobilisés,
- de réfléchir à un coût de revient – à la crémation – d’une maintenance globale préventive et curative.
Notre rôle consiste donc à procéder aux différentes simulations permettant d’apporter à nos clients, toutes les alternatives possibles prenant en compte :
- les volumes impartis,
- les solutions avec ou sans extension de génie civil,
- les charges d’amortissements supplémentaires,
- le coût financier induit du passage à la filtration.
Nous préparons, dans certains cas, les argumentaires chiffrés permettant à nos clients en délégation, de défendre leur nouveau compte d’exploitation auprès des collectivités délégantes. L’investissement d’une ligne de traitement et de filtration étant conséquent et nécessitant un suivi strict de maintenance, il est indispensable de s’assurer du sérieux, de la proximité et du professionnalisme de l’opérateur retenu.

R : Vous indiquez que les opérateurs profitent du passage à la filtration pour redéfinir le périmètre technologique du nouvel ensemble crémation/filtration. Ont-ils vraiment plusieurs choix ?

JPG : Oui naturellement, en fonction des options retenues pour chacun des dispositifs.
Dispositif d’introduction : encastré ou non, à déplacement latéral ou non.
Dispositif de crémation : entrée/sortie opposée ou entrée/sortie du même côté.
Habillage réfractaire de l’unité de crémation : matériaux standards ou "long life."
Dispositif de pulvérisation : intégré à l’appareil de crémation ou externe.
Dispositif de supervision : in situ ou in situ et à distance.
Dispositif de refroidissement : un refroidisseur par four ou commun à tous les appareils de crémation.
Dispositif de filtration : un par appareil de crémation ou commun à tous les appareils de crémation.
Dispositif de maintenance : préventif seul au "tous risques sauf."

R : La presse fait état de nombreuses nouvelles références Facultatieve Technologies en matière de traitement et de filtration des effluents. Qu’en est-il précisément en France métropolitaine ou de proximité ?

JPG : Il est vrai que Facultatieve Technologies a un référentiel "traitement et filtration des crématoriums" impressionnant. Actuellement plus de 400 lignes de traitement et de filtration Facultatieve Technologies équipent les crématoriums français et européens. Nos références françaises – avec filtration - sont significatives ; en construction ou en activité la liste est la suivante à ce jour : Annecy ; Arcueil ; Arras ; Aubagne ; Béziers ; Blois ; Bonneville ; Ciney ; Charleroi ; Château-Thébaud ; Clermont-Ferrand ; Courcouronnes ; Court Saint-Étienne ; Dunkerque ; Frasnes ; Fribourg ; Grenoble ; Herlies ; Joncherolles ; La Seyne-sur-Mer ; Le Creusot ; Les Mureaux ; Mareuil-les-Meaux ; Monaco ; Mont-de-Marsan ; Nanterre ; Nantes ; Nice ; Olonne-sur-Mer ; Père-Lachaise ; Quimper ; Saint-Fargeau-Ponthierry ; Saint-Jean-de-Boiseau ; Saint-Malo ; Sées ; Vernouillet ; Villedieu-les-Poêles ; Wattrelos.

R : Quel est le degré d’avancement de la mise en œuvre des lignes de traitement et de filtration ?

JPG : Actuellement, au 01 juillet 2015, les concepteurs, constructeurs d’installation de crémation ont enregistré entre 50 et 55 % des besoins. 180 à 185 crématoriums seront en fonctionnement au 01 janvier 2018. Sauf erreur de notre part, il reste à équiper entre 45 à 50 % du parc d’ici 2018.

R : Le projet de régionalisation des crématoriums va-t-il avoir un impact sur l’évolution du nombre de crématoriums ?

JPG : D’un point de vue macroéconomique, nous sommes assez partagés car en même temps, nous nous trouvons en face de cas singuliers pour des raisons historiques (Roanne et Mably par exemple avec 2 crématoriums à 150 m l’un de l’autre) mais dans la très grande majorité des cas, la profession a été somme toute raisonnable. Le coefficient de corrélation est plutôt excellent entre les deux courbes "nombre de crémations/nombre de crématoriums". En faisant simple, la profession s’adapte et se structure en fonction de la demande. Enfin, si le texte va à son terme, le nombre d’ouvertures de crématoriums devrait s’infléchir à la marge seulement. En effet, si le taux de crémation et l’assiette des décès suivent la tendance actuelle, d’autres crématoriums verront le jour nonobstant les textes législatifs en préparation.

R : Justement, avez-vous des projections à 2020–2030 ?

JPG : Nous n’avons pas d’éléments pour 2030, mais à l’horizon 2020, nous pouvons retenir les données clés suivantes :
- Nombre de crématoriums (version haute) : 200
- Nombre de décès (version haute) : 600 000
- Nombre de crémations (version haute) : 240 000
- Taux de crémation : 40 %
En version haute, la photographie de la crémation en France pourrait être celle-ci.

R : Vous appartenez à un groupe international ‘De Facultatieve Group’. Votre production est-elle également européenne ?

JPG : Nous sommes intrinsèquement européens et cette position géostratégique nous permet de toujours avoir une longueur d’avance sur les procédés et les technologies. En effet, il n’y a pas spécifiquement de règles communes européennes et nous nous adaptons en permanence aux standards de chacun des pays. En ce qui concerne nos productions, les appareils de crémation sont construits dans nos ateliers de Leeds (150 collaborateurs et compagnons), les dispositifs d’introduction sont construits en France à côté de Reims et les lignes de filtration sont assemblées à Leeds également. Concernant le personnel de maintenance, il est franco-français et se trouve réparti sur tout le territoire avec un centre névralgique basé à Sainte-Savine (prés de Troyes). L’entité juridique Facultatieve Technologies France est constituée de 30 personnes ; son siège social est basé en région parisienne à Garges-lès-Gonesse (95). Notre siège international est à La Haye (Pays-Bas).

R : Vous indiquez avoir une longueur d’avance en matière technologique. Qu’en est-il précisément ?

JPG : Nous avons été les premiers à mettre sur le marché des appareils de crémation "extra-large" permettant d’accepter des cercueils hors normes avec absence de rejets olfactifs et colorés. Dans le même esprit, nos bureaux d’études ont significativement amélioré la longévité des habillages réfractaires dits "long life". Les procédés mis en œuvre permettent de conserver la même structure réfractaire jusqu’à 10 000 crémations en ayant seulement une réfection partielle à mi-parcours. Concernant l’ingénierie de la ligne de traitement et de filtration, des pas de géant ont été faits en matière de miniaturisation des sous-ensembles. À cet égard, il faut signaler la très haute performance de notre refroidisseur compact. Cette avancée permet judicieusement de répondre à une clientèle ne souhaitant pas agrandir ses espaces techniques. Enfin, dans les nouvelles installations pyrolytiques de crémation et de filtration, un reporting des consommations est proposé à notre clientèle devenant de plus en plus exigeante en matière de suivi des consommations, et il faut s’en féliciter. Par ailleurs, la récupération d’énergie fait partie du paysage des crématoriums et dans plus de 50 % des appels d’offres, le besoin est exprimé.

R : Quelle serait votre conclusion de nos échanges ?

JPG : Facultatieve Technologies a inscrit depuis de très longues années dans le marbre, les fondamentaux de la qualité et de l’innovation avec comme postulat une maintenance de proximité à la hauteur des attentes de nos clients. Que le rendu qualitatif et esthétique de nos installations est le fruit d’un travail de recherche et développement important et que les 400 filtrations en activité demeurent le témoignage de notre savoir-faire. Continuons de le faire savoir.

Résonance hors-série #1 - Spécial Crémation - Août 2015

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations