PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
7 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Digne héritière de son fondateur Paul Clerc, l’un des pionniers de la thanatopraxie moderne.

 

Françoise Jean, gérante de la SARL Accent Formation.
L’organisme Accent Formation est né en 2003, après que Paul Clerc a décidé de prendre congé du CEPENT (Centre d’Études et de Préparation à l’examen national de thanatopraxie), dont il fut le président, la transition ayant été assurée par deux thanatopracteurs, l’un niçois, l’autre de Roanne. Sous la houlette de Françoise Jean, qui, dès août 1997, avait été adoubée par Paul Clerc en tant que coordinatrice du CEPENT, l’école est devenue un centre de formation, d’abord sous la forme juridique d’association jusqu’en 2004, puis de société à responsabilité limitée dont elle est la gérante.

La mise en retrait du personnage qu’était Paul Clerc ne fut pas définitive, car, non seulement il continuait à suivre de près le fonctionnement de son école, mais, aussi et surtout, il assurait les cours du programme initié, d’abord par le décret du 1er avril 1994 en matière de préparation aux épreuves de l’examen théorique de thanatopracteur, dans la matière la plus importante qu’est la théorie des soins de conservation, qu’il savait inculquer aux candidats avec ses immenses qualités pédagogiques, mais aussi avec sa capacité à transmettre ses valeurs d’artisan maître thanatopracteur, "comme il aimait se qualifier".

Homme de conviction et d’une exigence impitoyable à son égard tout comme envers ses protégés – ne les appelait-il pas "ses petits"… –, il avait su instaurer une étroite collaboration quasi fusionnelle avec celle qu’il avait choisie pour ses qualités d’administrateur, Françoise Jean, en désignant avec elle, en parfaite synergie, les intervenants chargés de dispenser les cours, se fondant sur un principe garantissant leur qualité, celui de la spécialité, en attribuant à chacune des matières ses lettres de noblesse, les plaçant sur un pied d’égalité. C’est pourquoi, avec son successeur, Françoise Jean, ils avaient pris le parti de mettre en œuvre une véritable pluridisciplinarité, en s’entourant de véritables professionnels, qu’ils choisissaient avec minutie, pour accompagner les stagiaires.

À Paul Clerc l’enseignement de la théorie des soins de conservation, et ce, jusqu’à l’orée du mois de juillet 2008, où la mort prit le pas sur sa soif de vivre. Pour l’enseignement de la réglementation funéraire, avec Françoise Jean, dès 2002, ils s’orientèrent vers un homme du sérail, directeur général des opérations funéraires de la ville de Marseille, déjà auteur d’un ouvrage de référence, publié aux éditions Berger Levrault en 1979 – "La commune, l’aménagement et la gestion des cimetières" –, qui, après avoir fait valoir ses droits à la retraite, devint, en juin 2009, avocat au barreau de Marseille, année où il publia son deuxième ouvrage édité par SCIM-Résonance, le "Traité de Législation et Réglementation Funéraire", actualisé après le décret du 28 janvier 2011.
Avec le nouveau décret n° 2010-516 du 18 mai 2010, qui a modifié et complété le contenu de la formation aux épreuves théoriques de l’examen de thanatopracteur, en portant les durées des enseignements à 195 heures, mais aussi et surtout en modifiant les conditions d’admissibilité sur le fondement d’un classement par rang utile en fonction d’un arrêté ministériel annuel ouvrant un nombre de places relativement limité pour accéder à la formation pratique, ce texte a instauré le Comité national d’évaluation de la formation pratique des thanatopracteurs, dont la composition, le rôle et le fonctionnement et les modalités de la désignation de ses membres ont été déterminés par arrêté conjoint du ministre chargé de la Santé et du ministre de l’Intérieur.

L’arrêté du 18 mai 2010, modifié par l’arrêté du 22 janvier 2013, attribuait au Comité national d’évaluation de la formation pratique des tâches conséquentes dont plus particulièrement, l’établissement d’une grille d’évaluation des stagiaires, la recherche, la sélection et la formation des évaluateurs, l’organisation matérielle des évaluations dans les lieux de stage etc. […]. Ainsi, Accent Formation s’est vu reconnaître, grâce notamment au niveau élevé des réussites à l’examen national, par les ministères concernés, le statut de membre du Comité national d’évaluation, aux côtés de l’IFT (Institut Français de Thanatopraxie), de l’EFSSM (École Française de Soins et de Sciences Mortuaires), attachée à l’université d’Angers et à la faculté de médecine de Lyon, de l’EFFA (École de Formation funéraire les Alyscamps) et de Wilkins Embalming Academy, entre autres.

Avec l’intervention du décret du 30 avril 2012 et de l’arrêté du même jour, créant un diplôme national pour les futurs maîtres de cérémonie, conseillers funéraires et dirigeants d’entreprises, régies ou associations habilitées, succursales ou équipements funéraires, Accent Formation a immédiatement mis en œuvre les programmes de formations institués par ces textes, en sélectionnant, une fois de plus, des intervenants compétents et expérimentés, et en organisant les modalités des examens. L’équipe des intervenants, composée de quatorze membres, vient de s’agrandir, avec la venue du professeur de médecine, titulaire de la chaire de médecine légale et médecine du travail à la faculté de Marseille, ainsi que de médecins possédant le statut exigé par la réglementation en vigueur, d’enseignants universitaires en médecine.

Cette organisation vise en fait deux buts

D’abord celui de dépasser le quota horaire des durées octroyées à l’enseignement de certaines matières (souvent plus du double des obligations réglementaires), ensuite, celui d’optimiser le nombre de candidats admis aux épreuves théoriques de l’examen-concours de thanatopracteur (27 réussites à la suite des épreuves du 20 janvier 2017, sur 60 candidats admis, soit 45 %). Mais Accent Formation entend s’inscrire dans un projet plus ambitieux et novateur. Outre les stages en entreprise qui se multiplient tant pour les candidats que pour ceux qui ont obtenu un diplôme de thanatopracteur ou de maître de cérémonie, conseiller funéraire ou de dirigeant, un accompagnement personnalisé de chaque lauréat est assuré, tant au plan technique que juridique, par les intervenants, ainsi que les professionnels du funéraire ou juristes, mais aussi par la création d’une bourse de l’emploi qui permet de mettre en relation les lauréats avec les entreprises désireuses de recruter.

Prochainement, un module de management des entreprises devrait voir le jour. Grâce à ses vastes locaux situés à Vedène (84), Accent Formation dispose des capacités humaines et matérielles pour réaliser ses ambitions. Paul Clerc peut être rassuré : son entreprise répond pleinement à ses aspirations : excellence, rigueur et professionnalisme.

Jean-Pierre Mezel

Résonance n°131 - Juin 2017

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations