Partager avec un ami








Submit
Le savoir-faire et le professionnalisme étant l’un des fers de lance du secteur funéraire, Jean-Pierre Delfino, directeur du département "Services Funéraires" d’OPCALIA, 2nd OPCA français, a bien voulu répondre à nos questions. OPCALIA étant, comme tout OPCA, un organisme spécialisé dans le domaine de la prise en charge des formations professionnelles, M. Delfino nous a présenté ses services ainsi que les nombreuses dispositions auxquelles les acteurs du secteur funéraire pouvaient avoir recours pour la formation de leurs salariés et futurs salariés.
Résonance : Monsieur Delfino, pouvez-vous nous faire une brève présentation d’Opcalia ?

Jean-Pierre Delfino : Opcalia sera, en 2012, le deuxième Opca, avec une collecte prévisionnelle de plus de 620 M€. L’une de ses caractéristiques est son implantation au plus près des entreprises sur l’ensemble du territoire. De nombreuses branches professionnelles, dont celle des "Services Funéraires", ont fait le choix d’adhérer à Opcalia pour bénéficier de ses divers services, parmi lesquels : l’accompagnement des politiques de ressources humaines, la recherche de financements régionaux ou nationaux pour accompagner les projets de formation, un service de gestion adapté à chaque entreprise…

R : Parmi les secteurs d’activités que vous couvrez, je suppose qu’il existe un département particulier pour le secteur funéraire. Quels services propose-t-il aux entreprises ? Existe-t-il des particularités propres à cette branche ?

J-P D : Bien entendu, il existe au sein de ce réseau qui, comme je l’ai précisé précédemment, couvre sur l’ensemble du territoire national, métropolitain et ultramarin, un département dédié "Services Funéraires, Jouet Puériculture et Prévention Sécurité", qui gère les fonds de ces branches.

Pour les seuls "Services Funéraires", ce sont près de1 665 entreprises qui ont versé plus de 2,2 M€ à Opcalia en 2011.
Notre équipe de conseillers et d’assistants formation doit être le relais opérationnel de la politique de formation définie par les partenaires sociaux de la branche. Aussi, apportons-nous, au quotidien, à tous nos adhérents, de nombreuses informations, à jour des diverses évolutions, sur la réglementation générale de la formation professionnelle ou sur les priorités dans le domaine des services funéraires.

Cette expertise nous permet de conseiller au mieux nos adhérents dans la recherche de la meilleure solution de montage et de financement pour leurs actions de formation. Nous avons pour objectif, en 2012, de mieux informer et de simplifier "autant que faire se peut" notre processus administratif. Toutefois, notre métier nous impose d’être les garants du respect de la réglementation sur la formation professionnelle, aussi, veillons-nous à ce que chaque dossier de formation respecte le formalisme nécessaire.
 
R : Quels sont les dispositifs de formation susceptibles d’intéresser les professionnels, qu’ils soient entrepreneurs ou salariés ? Et quelles en sont les possibilités de financement ?

J-P D : En effet, chaque responsable d’entreprise de services funéraires pourra trouver, au sein d’Opcalia, une solution de formation adaptée à ses besoins spécifiques, notamment parmi les 3 dispositifs "classiques" financés par la "professionnalisation".

- Le contrat de professionnalisation, qui permet l’accès à l’emploi au travers d’une formation en alternance.
- La période de professionnalisation, conçue pour accompagner les salariés en emploi (CDI) dans leur évolution professionnelle.
- Le Droit Individuel à la Formation (DIF), qui permet à chaque salarié de suivre, en accord avec son employeur, une formation dont il a l’initiative.

En complément de ces dispositifs, nous pouvons également intervenir dans le financement d’actions ponctuelles inhérentes au plan de formation d’une entreprise. Par exemple, les sociétés employant moins de 10 salariés ont à leur disposition un budget de 2 150 € pour financer l’achat de formations auprès d’un organisme de leur choix.
 
R : L’État a mis en place la Préparation Optionnelle à l’Emploi, pouvez-vous nous en parler plus en détail, quelles possibilités ouvre-t-elle aux entreprises et par voie de conséquence aux futurs salariés ?

J-P D : La préparation, les Préparations Opérationnelles à l’emploi (POE) devrais-je dire, sont des solutions - car elle existe soit sous forme individuelle, soit sous forme collective - d’accès à l’emploi qui permettent à une entreprise d’organiser, en lien avec Pôle emploi, le recrutement et la formation d’un demandeur d’emploi, préalablement à son embauche.

La formation, qui peut être au maximum de 400 h, permet au demandeur d’emploi de suivre un parcours de formation adapté aux spécificités du poste : il peut, par exemple, suivre une formation de préparation au Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) d’assistant funéraire et compléter cette formation par une formation commerciale ou technique, afin que ses connaissances soient en étroite adéquation avec les besoins spécifiques de l’entreprise.

R : … Comment se finance-t-elle ?

J-P D : Comme je l’ai dit précédemment, il existe plusieurs formes de POE. En effet, la POE est :
- soit individuelle, dans ce cas, l’élaboration du parcours de formation est le résultat d’une analyse entre l’entreprise qui recrute, Pôle emploi, le bénéficiaire, futur employé, l’organisme de formation et l’Opca,
- soit collective, c’est-à-dire que ses modalités de mise en œuvre sont définies par les partenaires sociaux dans un accord de branche.

Dans le 1er cas (POE individuelle) le financement est assuré conjointement par l’Opca et par Pôle emploi.

Dans le 2e cas (POE Collective), c’est l’Opca qui assure le financement du parcours de formation.

Ces actions bénéficient du soutien financier du Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels (FPSPP).

Pour monter une action de POE, il  faut avant tout connaître les conditions de financement de la formation et bien identifier les divers interlocuteurs. Il est ensuite nécessaire de prendre contact avec l’équipe des conseillers du département "Services Funéraires", par téléphone au 01 53 93 79 10.

Au final, il est assez simple de mettre en place un bon plan de formations. Il suffit, pour cela, de frapper à la bonne porte !

Propos recueillis par
Steve La Richarderie

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations