Partager avec un ami








Submit

Lors du dernier conseil d’administration de l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP) qui s’est tenu à Montpellier en septembre dernier, Corinne Loïodice n’a pas souhaité renouveler son mandat. Dès lors, le conseil d’administration devant procéder à l’élection de l’un de ses membres pour succéder à la présidente sortante, c’est Marie-Claude Chéramy qui a été élue à la tête de l’UPFP. Suite à la prise de ses nouvelles fonctions, Mme Chéramy a bien voulu répondre à nos questions.

 UPFP fmt

Marie claude cheramy fmt
Marie-Claude Chéramy,
présidente de l’UPFP.

Résonance : Marie-Claude Chéramy, vous venez d’être élue à la présidence de l’UPFP, organisme représentant l’ensemble du service funéraire public. Pour ceux qui ne vous connaîtraient pas encore, pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel en quelques mots.

Marie-Claude Chéramy : C’est un parcours "classique" pour une structure qui est une émanation du secteur public. J’ai eu un DESS (le master 2 d’aujourd’hui) de droit public et j’ai été directrice de services à la Ville de Tours avant d’être nommée directrice de la SEM PFI (Pompes Funèbres Intercommunales de l’agglomération tourangelle) en 2004.

R : Être présidente de l’Union du Pôle Funéraire Public (UPFP) après près de 20 années d’une même mandature, n’est-ce pas une succession délicate ?

M-CC : Toutes les successions sont particulières ; et avec ou sans succession, il y a dans toute organisation toujours des moments importants sur le fond, sur les enjeux plus que sur des changements de personne.
R : Pouvez-vous nous évoquer quels sont vos projets pour l’UPFP à plus ou moins court terme ?

M-CC : Les projets seront d’abord et avant tout ceux qui sont déjà les nôtres : la représentation des adhérents, l’information sur la réglementation, l’échange de compétences, la formation, le soutien juridique, et demain un soutien plus opérationnel…

R : Lors de vos dernières Rencontres nationales, il était question du déploiement d’un réseau, qu’en est-il aujourd’hui ?

M-CC : Nous serons des partenaires privilégiés du réseau d’Harmonie Services Mutualistes, de la MGEN et de MUTAC, car nous avons les mêmes valeurs et la même vision du métier.

R : Au vu des mutations tant sociétales qu’économiques ou commerciales, quelles sont les perspectives d’évolution pour les services funéraires publics d’ici à 2020, quelles seront vos priorités ?

M-CC : Le funéraire public existe, pour une grande partie de cette activité, elle restera très liée aux collectivités (je parle des cimetières) ; pour les autres activités, elles devront rapidement rester compétitives et trouveront les moyens adaptés à leurs structures juridiques pour le rester…

Résonance n°115 - Novembre 2015

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations