PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
2 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Après un début de carrière prometteur chez Malakoff Médéric, Jérôme Desbleds vient d’intégrer le staff de la marque Le Vœu en tant que directeur adjoint, et celui de Fape Obsèques et Le Vœu en tant que directeur du développement international, accompagnant ainsi Olivier Girot pour l’élaboration d’une nouvelle stratégie. Nous avons donc fait sa connaissance au cours d’un entretien où il nous a fait part de ses missions au sein du groupe.

 Fape quadri fmtLVF fmt

Girot Olivier 2016 fmt
Olivier Girot, directeur général.

Arrivé tout récemment au sein du groupe de l’ensemble dirigé par Olivier Girot, directeur général (comprenant les quatre marques que sont Fape Obsèques, Le Vœu, FUNÉLIB’ et l’IFFPF), Jérôme Desbleds nous explique avec enthousiasme les projets à mener dans le cadre de ses nouvelles fonctions. "J’ai trois missions. Tout d’abord, en

Desbleds Jérôme fmt
Jérôme Desbleds, directeur
adjoint et directeur
du développement international

tant que directeur adjoint du Vœu Funéraire, je codirige la structure avec Olivier Girot. L’ensemble des équipes Le Vœu me sont hiérarchiquement rattachées. Il m’a été confié également une mission de développement à l’international pour les marques Fape Obsèques et Le Vœu. Enfin, une troisième mission consiste à travailler avec lui sur la définition et la mise en œuvre de la stratégie pour les deux ans qui viennent", nous indique-t-il.

Ce recrutement s’inscrit dans une volonté de renouvellement des équipes de direction au niveau des différentes structures, et d’une recherche de déploiement hors du territoire national. "Sur le secteur de l’international, il y avait un poste à pourvoir et il était aussi nécessaire, suite à des départs au cours de ces dernières années, d’assurer la continuité du management sur le site, compte tenu du fait que, depuis quelques temps, Olivier Girot était seul sur les deux entités, Fape Obsèques et Le Vœu. Il fallait donc rétablir une direction bicéphale pour piloter plus efficacement les structures et ne pas se mettre en risque."

Concernant la recherche de nouveaux débouchés, force est de constater que le marché français des assurances obsèques est en plein bouleversement. La mise en œuvre des amendements Marini et autres a modifié l’activité de courtage. En conséquence, il est indispensable pour l’avenir d’étudier d’autres champs d’investigations.

"Après de nombreuses réflexions stratégiques, il est apparu inévitable de diversifier la prospection commerciale en matière de contrats obsèques. Cela afin de continuer sereinement le développement du groupe. Aujourd’hui, il y a une demande identifiée sur l’Europe
de l’Ouest. Certains opérateurs sont venus voir Olivier Girot pour lui dire que l’expérience et la qualité du travail effectué par les équipes Fape Obsèques et Le Vœu étaient reconnues au-delà des frontières, et que des opportunités existaient pour créer des solutions assurantielles et service dans quelques pays de cette partie de l’Europe", précise Jérôme Desbleds.

Il y a quelques mois de cela, des premiers contacts avec de possibles partenaires européens avaient été pris. Ceux-ci semblaient prometteurs, et des explorations commerciales préalables furent réalisées. Pour Jérôme Desbledts, ces partenariats ont vocation à devenir rapidement effectifs. En plus de cela, il envisage également une ouverture, pourquoi pas, sur
l’Europe du Sud.

Des pays comme l’Italie ou le Portugal sont, pour les années à venir, des potentiels qu’il faudra étudier. Les défis à relever sont nombreux et promettent de longues heures de travail… Mais Jérôme Desbleds est enthousiaste et très satisfait d’avoir rejoint Fape Obsèques / Le Vœu.

"J’ai accepté de rejoindre Fape Obsèques / Le Vœu car j’ai découvert un très beau projet d’entreprise, dans des structures qui appartiennent au groupe Burrus, qui a une excellente notoriété et réputation. Et j’ajouterai que ma rencontre avec Olivier Girot m’a vraiment donné envie de participer et de travailler à ce projet. De plus, mes premières réunions avec les équipes m’ont convaincu de leur professionnalisme et de leur fort investissement opérationnel. J’espère de mon côté apporter une expérience et des compétences qui soient complémentaires. Les challenges à venir sont riches d’évolutions et de futures nouvelles performances. Enfin, s’ajoute à tout cela le grand défi du digital qui concerne le monde de l’assurance. Nous avons aujourd’hui et demain le devoir de penser le canal Web de manière totalement intégrée dans notre stratégie globale", conclut Jérôme Desbleds.

Résonance n°122 - Juillet 2016

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations