PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
2 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

Pionnier dans de nombreux domaines, nous nous étions intéressés, il y a de ça quelques mois, à la mise à profit, par "SIMO Cercueils", de ses outils de communication, notamment à des fins pédagogiques, tant pourPionnier dans de nombreux domaines, nous nous étions intéressés, il y a de ça quelques mois, à la mise à profit, par "SIMO Cercueils", de ses outils de communication, notamment à des fins pédagogiques, tant pourles professionnels que pour les familles. Bernard Carignant, directeur opérationnel de la filiale du groupe Huet, évoque pour nous le succès rencontré par cette démarche, ainsique les futurs projets ou autres axes de développementde la marque.

 

Carignant Bernard
Bernard Carignant, directeur opérationnel de "SIMO Cercueils", filiale du groupe Huet.

Résonance : Monsieur Carignant, en janvier dernier, vous nous présentiez vos outils de communication. Exempts de toute connotation mercantile, ces derniers proposaient, au contraire, une approche très pédagogique. Onze mois plus tard, quels retours avez-vous eu de la part de vos clients, puis des familles ?Résonance : Monsieur Carignant, en janvier dernier, vous nous présentiez vos outils de communication. Exempts de toute connotation mercantile, ces derniers proposaient, au contraire, une approche très pédagogique. Onze mois plus tard, quels retours avez-vous eu de la part de vos clients, puis des familles ?

Bernard Carignant : Il nous semble en effet que nos clients, comme les familles, ont besoin d’avoir des éléments simples et factuels qui leur permettront, pour les premiers, de pouvoir apporter des conseils éclairés et utiles, et, pour les seconds, de faire un choix correspondant à leurs attentes, qu’elles soient d’ordre économique et/ou sentimental. C’est pour cela que nous avons segmenté notre offre en accordant la même importance au niveau du prix des cercueils qu’à la valeur d’image. Le prix ne doit pas être un frein à l’expression d’un souhait pour honorer la mémoire d’un être proche. Autant que cela puisse être possible, nous essayons donc de proposer des choix différents dans chaque segment de prix. Effectivement, cette nouvelle approche permet de donner du sens aux conseils que nos clients pourront eux-mêmes transmettre aux familles.

taranpin treac SIMO 1

R : "SIMO Cercueils" s’est avérée être une entreprise avant-gardiste dans de nombreux domaines, tels que l’éco-responsabilité, la digitalisation ou encore la communication. Entendez-vous garder ce temps d’avance, et, si oui, dans quel domaine ?

BC : L’innovation n’est pas un choix stratégique, c’est une nécessité. Comment pourrions-nous être immobiles dans un monde qui évolue si rapidement. Notre marché, même s’il concerne des acteurs finaux (les familles) qui ne peuvent pas être considérés comme des consommateurs, ils ne sont pour autant pas à l’extérieur du monde. Que ce soit avant le deuil, pendant ou après, les familles, comme les conseillers funéraires, sont en permanence sollicités par les innovations tant sur le plan des produits que des idées. Ces influences forgent des convictions et inspirent des attentes que nous devons prendre en compte. C’est ainsi que nous réfléchissons en permanence aux évolutions que nous allons apporter à nos produits et à nos services. L’innovation est aussi en interne une méthode de management qui unit nos équipes.

R : Outre ces projets propres à la marque "SIMO Cercueils", selon vous, qu’est-ce qui, après l’ère de la customisation, pourrait encore faire évoluer le "cercueil", soit du point de vue produit, soit du point de vue marché ?


BC : Je ne pense pas qu’une nouvelle ère succède à la précédente. Chaque innovation doit répondre à l’expression d’une nouvelle tendance qui vient s’ajouter à d’autres. L’écologie, la mondialisation, le besoin de s’identifier à une communauté, l’éco-responsabilité (dans le sens économique), la liste pourrait être longue. Les domaines sont aussi nombreux qu’ils sont variés, et tous ne pourront pas être mis en œuvre immédiatement. Il faut savoir attendre que la réponse que nous pouvons apporter à une tendance puisse être acceptée par notre marché si particulier.

R : Monsieur Carignant, un dernier mot pour conclure ?

BC : Pour "SIMO Cercueils", l’engagement le plus important, c’est la responsabilité écologique et économique de chaque individu et de chaque entité, donc de notre entreprise. C’est pour cette raison que nous défendons la fabrication française. Nous privilégions, autant que possible, des approvisionnements français, et 99,5 % de nos cercueils sont fabriqués dans notre usine bretonne. Ce n’est pas une position opportuniste, puisque c’est un engagement que nous avons toujours défendu et que nous partageons dans le Groupe JH Industries avec l’ensemble des autres usines.

Steve La Richarderie

Résonance numéro spécial - Décembre 2018

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations