PREVISEO OBSEQUESOn ne présente plus Previseo, professionnel reconnu sur le périmètre de l’assistance obsèques. En accompagnant plus de 22 000 décès en 2018, Previseo occupe un rang essentiel au sein du funéraire en France et s’attache à pratiquer une veille permanente sur les tendances de la profession. Ce n’est donc pas un hasard si Previseo lance un prix de l’innovation funéraire, une excellente occasion de valoriser talents et créativité. Entretien et mise en perspectives avec Jean-Baptiste Fouquet, directeur adjoint de Previseo.

 

Fouquet Jean BaptisteRésonance : Jean-Baptiste Fouquet, quel cheminement a présidé à la mise en œuvre de ce "Prix Previseo de l’Innovation Funéraire" ?

Jean-Baptiste Fouquet : La place que nous avons acquise depuis notre création au sein du funéraire nous impose une responsabilité vis-à-vis des souscripteurs, de leurs familles, mais aussi des entreprises du secteur.

Nous sommes au cœur d’une responsabilité sociétale face aux très nombreux souscripteurs qui nous accordent leur confiance à Previso. Ce prix nous donne l’occasion de mettre en avant des innovations, des offres qui nous semblent bonnes pour le service rendu aux familles, la consolation des vivants, mais bien sûr dans le strict respect des défunts et l’indispensable accompagnement des endeuillés. Vous l’aurez compris, l’intérêt général, et particulièrement celui des familles, guide notre démarche.

R : Y a-t-il des conditions particulières de participation, et quelle est la date limite de remise des dossiers ?

JBF : Le "Prix Previseo de l’Innovation Funéraire" est ouvert à toute personne physique (majeure) ou aux personnes morales de droit privé ou public, résidant sur le territoire français, mais également dans l’un des pays membres de l’Union européenne. L’objet officiel du Prix est la valorisation d’innovations dans le domaine funéraire dès lors qu’elles contribuent, par tous moyens, matériels ou immatériels, directement ou indirectement, à la paix et à la consolation des vivants, ainsi qu’au respect des défunts et à l’accompagnement de leur famille.

Une seule participation, par personne physique ou morale, de même nom ou dénomination commerciale, pour les entreprises immatriculées au RCS, est admise.

Les projets ou dossiers constitués par les participants doivent être adressés par le biais du formulaire présent à l’adresse suivante : https://concourspreviseo.fr ou à l’adresse de Previseo Obsèques, 8 rue Armand Moisant 75015 Paris, et ce, avant la date du 15 octobre 2019. Dès à présent, vous pouvez obtenir le règlement complet du Prix sur https://concourspreviseo.fr, ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
mais également auprès de l’étude de Mes Didier et Xavier Avalle, huissiers de justice, 10 rue du Chevalier de Saint-George 75001 Paris.

R : Je suppose qu’un jury est en cours de constitution et, d’autre part, quel sera le lieu de remise des prix ?

JBF : Notre jury sera composé de personnalités issues du monde funéraire, mais aussi de chercheurs, d’universitaires, et de personnes œuvrant dans l’innovation et les nouvelles technologies. L’objectif est d’avoir un panel le plus large possible puisque, finalement, nous sommes tous concernés par le funéraire.

Le jury aura un regard aiguisé sur les différents dossiers et suffisamment d’expertise pour ne pas passer à côté d’un projet réellement pertinent. Nous souhaitons que ses choix puissent s’effectuer dans un esprit éclairé de valorisation des projets et des produits, et qu’ils contribuent, au final, à l’émulation du secteur.

Pour ce qui est de la date de révélation des lauréats, nous avons prévu fin novembre dans un lieu qui soit synonyme d’innovation. Le plus important est la collecte et l’analyse des dossiers et, à cet égard, il y a un gros chantier qui s’ouvre dès à présent. Nous nous rendons bien compte que l’univers funéraire fourmille d’idées et d’initiatives ; et qu’il y a une véritable pépinière de recherche dans des domaines très variés. Tout cela est très encourageant et nous savons que les dossiers de participation seront à la hauteur de nos espérances.

R : Quelle est la dotation de ce Prix de l’innovation ?

JBF : Le Prix est doté des lots suivants :

1er prix : un chèque de 5 000 € ;
2e prix : un chèque de 3 000 € ;
3e prix : un chèque de 2 000 €.

Nous souhaitons également, au-delà de ce concours, tisser des liens avec les compétiteurs, et leur apporter, selon nos capacités de réseau, des ouvertures et développements possibles autour de leurs projets. Il existe en l’occurrence de nombreuses pistes que nous pourrons explorer ensemble. Nous souhaitons avoir un rôle d’accélérateur, avec une potentialité non négligeable que nous comptons bien exercer.

R : Puisque la compétition du "Prix Previseo de l’Innovation Funéraire" est désormais ouverte, quel serait votre vœu pour l’aboutissement de cette initiative ?

JBF : Nous avons trois ambitions fortes :

La première est que la mise en avant d’innovations contribuant à une plus grande consolation des vivants, donc au bien commun, rejaillisse positivement sur l’image de la profession funéraire. Notre secteur souffre en effet de façon récurrente d’une image figée. Pourtant, notamment grâce à l’explosion du numérique, de nouvelles voies s’ouvrent pour mieux célébrer l’adieu, consoler la peine, et nourrir le sou-venir.

Notre seconde ambition est une mobilisation croissante d’investissements
sur le secteur funéraire avec la création de nouveaux services. Tout le monde est concerné par le la perte d’un proche, et quelques "startupeurs", à l’occasion de deuils familiaux, prennent conscience de manques dans ce qui leur est proposé comme services. Cela les amène à en inventer de nouveaux. À titre d’exemple, en plus des faire-parts papiers et des annonces dans la presse, le faire-part numérique est en train de trouver sa place dans les comportements des français.

Notre troisième ambition est l’enrichissement des services que Previseo rend quotidiennement aux proches de nos souscripteurs lorsqu’ils viennent à décéder. Nous nous considérons en effet comme pionniers dans cette activité qui est bien plus que la mise en paiement de factures de pompes funèbres, mais qui vient compléter le rôle primordial que jouent les opé-rateurs.

Nous pensons que certaines des innovations que nous allons primer rejoindront bientôt la panoplie des services rendus par les entreprises du funéraire.

Jérôme Maniaque

Résonance n°152 - Juillet 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations