PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
2 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock
Partager avec un ami








Submit

La marque COLLET, qui appartient à la société Groupe GIFA, a fait sensation lors du dernier salon FUNERAIRE PARIS 2011 en présentant le 1er véhicule funéraire électrique. Fabien Collet, directeur commercial de Collet a bien voulu nous en dire plus sur la genèse de ce projet qui affirme encore un peu plus l’attachement du secteur funéraire au respect de l’environnement.

 

Steve La Richarderie : Monsieur Collet, avant d’aller plus avant au sujet de votre actualité, pouvez-vous nous faire un bref historique de COLLET ?

 

Fabien Collet : L’origine de la marque remonte à 1961, date de la création de l’entreprise par Bernard Collet, mon père, qui s’est installé en tant que distributeur de matériel médical et de sécurité. Après une quinzaine d’années d’activité l’entreprise s’est spécialisée dans la carrosserie industrielle et en particulier la transformation de véhicules sanitaires. De là, il n’y a eu qu’un pas à faire pour se lancer en 1980 dans la carrosserie de véhicules funéraires. La première exposition des modèles a eu lieu en 1981 à un salon à Lisieux (14). L’entreprise a continué sa croissance en développant son activité de transformation, son savoir-faire et ses modèles, jusqu’en l’an 2000 où elle a été reprise par le Groupe GIFA. Afin de préserver la renommée de l’entreprise et l’expérience acquise, la marque COLLET a été conservée pour toutes les activités de transformation de véhicules funéraires. Depuis 10 ans, nous nous sommes spécialisés dans la transformation de véhicules utilitaires pour les métiers du funéraire afin de développer la gamme la plus large du marché. 

 

Steve La Richarderie : Lors du salon FUNERAIRE PARIS 2011, vous avez présenté le 1er véhicule funéraire électrique. Ce doit être une véritable fierté pour vous et vos collaborateurs ?

 

Fabien Collet : En effet, nous avions l’ambition depuis plusieurs années d’apporter une solution de ce type au marché, car plus qu’un "gadget écologique", la propulsion électrique a vraiment du sens dans le domaine du funéraire. L’usage des véhicules de cérémonie est particulièrement adapté dans la mesure où ils ne sont pas appelés à faire de grands trajets et rentrent sur leur base quotidiennement. Le silence et l’absence d’émission de gaz d’échappement sont un réel atout pour la famille qui suit un tel véhicule dans un cortège. Plus qu’un engagement écologique, l’entreprise qui acquiert un véhicule électrique fait preuve d’un intérêt pour la qualité de la prestation qu’elle délivre aux familles.

 

Plus qu’un engagement écologique, l’entreprise qui acquiert un véhicule électrique fait preuve d’un intérêt pour la qualité de la prestation qu’elle délivre aux familles…

 

Steve La Richarderie : Pouvez-vous nous en dire plus d’un point de vue technique ? Quels sont les points forts de ce véhicule ?

 

Fabien Collet : Tout d’abord, le point fort de ce véhicule est d’être un véhicule funéraire avant d’être un véhicule électrique. Aucune fonctionnalité funéraire d’un véhicule thermique n’a été sacrifiée dans l’électrification de ce véhicule. Nos clients peuvent retrouver dans ce produit tous les éléments présents dans le véhicule CAMELIA "PRESTIGE" de notre gamme.

Du point de vue de la propulsion électrique, le véhicule présente des caractéristiques largement suffisantes en termes d’autonomie ou de vitesse maximale pour une exploitation confortable par l’entreprise de pompes funèbres. À noter que le couple d’un tel moteur est bien supérieur à celui d’un moteur thermique et bénéficie donc d’une forte capacité d’accélération. Le conducteur doit s’habituer à la conduite de ce véhicule. 

 

Steve La Richarderie : Vous dites avoir entamé vos études sur ce projet il y a plus d’un an, en partenariat avec le groupe GRUAU. Ce dernier a-t-il tout de suite adhéré à ce projet et son expertise a-t-elle joué un rôle de booster quant à son aboutissement ?

 

Fabien Collet : En effet, c’est à la suite de la visite du site de Laval (53) du Groupe GRUAU où cette technologie est mise en œuvre que l’idée de ce véhicule nous est venue. Dès que nous avons commencé à élaborer ce projet nous avons reçu un soutien de tous les instants de notre partenaire qui dispose d’un important savoir-faire et d’une longue expérience dans le domaine des véhicules électriques. Il est clair que COLLET seul n’aurait pu mener à bien un tel projet, car cela demandait bien plus qu’une expérience dans le domaine du véhicule funéraire pour aboutir. Notre partenariat est une grande réussite, car nous avons su marier nos compétences respectives pour réaliser ce véhicule funéraire électrique dans le respect du calendrier que nous avions fixé. C’est pour moi une belle réussite industrielle.

 

Steve La Richarderie : Le secteur funéraire s’engage depuis quelques années sur la voie de l’éco-responsabilité et votre véhicule électrique en est une preuve supplémentaire. Cette valeur est-elle chère à votre entreprise ? Fait-elle partie intégrante de vos futurs projets ?

 

Fabien Collet : La responsabilité citoyenne est au cœur de notre projet d’entreprise, il ne peut y avoir de développement sans respect de notre environnement. Pour ne rien vous cacher, nous nous préparons actuellement à la certification ISO 14001 de notre site de production de Saint-Laurent-sur-Sèvre (85). Celle-ci devrait être achevée prochainement, en février 2012. Dès maintenant, nous réfléchissons éco-conception de nos produits et recyclage.

 

Steve La Richarderie : Pour conclure, y a-t-il un autre sujet que vous souhaiteriez aborder ?

 

…l’innovation et la recherche de la qualité dans nos transformations ont été notre principale préoccupation dans les développements…

 

Fabien Collet : J’aimerais attirer votre attention sur notre nouveau modèle ACACIA sur base Renault Master L1H1 et sur les nouvelles finitions que nous avons présentées en novembre dernier au salon du Bourget. En effet, l’innovation et la recherche de la qualité dans nos transformations ont été notre principale préoccupation dans les développements que nous avons réalisés durant l’année 2011 et cela va se retrouver dans les produits que nous allons commercialiser en 2012. Le modèle ACACIA en particulier a été particulièrement travaillé au niveau du design de son hayon arrière et les premiers retours de nos clients sur le sujet sont encourageants, ils nous font espérer un beau succès commercial de ce modèle dans les mois à venir.

 

Steve La Richarderie

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations