La Fédération Française des Pompes Funèbres (FFPF), coorganisatrice du salon Funexpo, a décidé cette année, notamment par le biais d’animations ciblées, d’aller plus loin encore dans la proximité qu’elle entretient avec ses partenaires, ses adhérents et plus largement, l’ensemble des professionnels funéraires qui la soutiennent et lui font confiance. C’est pour nous en dire plus sur cette résolution que MM. Roger Schvartsman et Alain Hoffarth, coprésidents de la FFPF, ont bien voulu répondre à nos questions.

 

 

Résonance : Messieurs, à l’occasion de ce grand rendez-vous entre la FFPF, ses adhérents et ses partenaires, que constitue le salon Funexpo, pouvez-vous nous dire où en est la Fédération dans les nombreuses actions qu’elle mène pour défendre les intérêts des professionnels du secteur ?

 

Roger Schvartsman : La conjoncture actuelle n'est pas facile. Ce n'est pas un scoop, mais beaucoup, à commencer par l'opinion publique, pensaient que notre secteur serait épargné. Nous sommes vigilants face aux grands groupes et aux regroupements qui sont en train de se former sur le territoire. Depuis ces dernières années, nous sommes également vigilants en ce qui concerne l'installation des SEM. Pas quant à leur professionnalisme mais quant à leur objectif, différent de celui qui nous a toujours animés dans nos PME PMI.

 

Alain Hoffarth : Il est vrai que Roger parlait depuis longtemps de SEM et notamment d'un échange qu'il avait eu avec un responsable désigné par la mairie qui alors lui réitérait son attachement au tissu social que formaient les petites entreprises parisiennes. À cette époque, il n'y avait qu'un bureau... aujourd'hui, il me semble qu'il y en a une quinzaine. Lorsque Roger évoquait le fait que Paris est un laboratoire et que l'on constate aujourd'hui ce qui se passe à Strasbourg, c'est tout dire sur l'action que nous avons et aurons à mener.

 

R : Proximité, militantisme et défense des entreprises funéraires indépendantes, là sont les motivations et les valeurs fondamentales qui animent la FFPF. Cette proximité, ces actions de terrain, peut-on les considérer comme des démarches vous caractérisant dans votre gestion de la FFPF ?

 

AH : Je pense que les entreprises adhérentes sont satisfaites des possibilités que leur offre la Fédération. À chaque question posée, quelle qu’elle soit, de la plus simple à la plus complexe, il y a une réponse, écrite, par mail, ou par téléphone.
Tout à l'heure, nous parlions de la conjoncture. Depuis quelque temps, la FFPF reçoit des plaintes d'entreprises, concernant des familles qui ne paient pas et sont dans l'impossibilité de le faire, crise oblige. Ces dossiers de contentieux, rares il y une époque, deviennent monnaie courante. Il faudra nous battre pour que les frais d'obsèques restent une obligation alimentaire.

 

RS : Notre militantisme, nous l'avons expliqué régulièrement dans nos réunions de région mais nous l'avons prouvé aussi : à Lille, par exemple, où, avant notre rencontre auprès des entreprises locales, il fallait l'autorisation de tous les membres de la famille sans exception pour réaliser une crémation... Ce que nous voulons, c'est l'équilibre et pas de passe-droit pour certains. Rappelons-nous que nous avons combattu le monopole, alors quand on le voit se réinstaller sous des formes variées…

 

R : Revenons-en au salon Funexpo 2012 et à ses animations. Une initiation aux techniques de la thanatopraxie, un parc de véhicules d’occasion et un parcours de l’innovation… Les soins, les transports et le renouvellement des gammes de produits sont-ils des thèmes récurrents des problématiques rencontrées par vos adhérents ?

 

RS : De l'avis des exposants comme des visiteurs, ce salon est une nécessité, un moment de convivialité important. Mais nous l'avons toujours souhaité comme un lieu d'écoute et pas simplement un salon /marché. Beaucoup de petites entreprises nous ont fait part de leur souhait de pouvoir trouver également des véhicules d'occasion. Banco, il y en aura dans cette édition. D'autre part, cette année nous réservons à nos exposants une petite surprise, jeudi soir, car sans eux, pas de salon !

 

AH : Il faudra être soudés dans les prochains mois, voire les prochaines années... Les exposants qui font vivre le salon ont besoin que nos entreprises tournent et vice versa. La plupart sont aussi des PME PMI, ce qui fait que nous avons les mêmes préoccupations. Il y a deux ans, nous avions eu une animation florale, aujourd'hui nous avons voulu changer et cette animation de thanatopraxie s'annonce intéressante.

 

R : Toute l’équipe de la FFPF a récemment témoigné, au travers de sa communication dans la presse professionnelle, toute sa gratitude et toute sa reconnaissance à ses adhérents et partenaires. Qu’est-ce qui a motivé cette démarche ?

 

AH : Dans nos statuts, il n'y a pas de comité directeur, seulement un conseil d'administration dont tous les membres sont des chefs d'entreprises qui œuvrent bénévolement. Chaque fois qu'un adhérent nous fait part de son souhait de prendre des responsabilités au sein de laFédération, la porte lui est ouverte.

 

RS : C'est tellement vrai que notre équipe a intégré il y quelques jours Sylviane Othman de Carros, et Anthony Pueyo d'Aix-en-Provence pour représenter la Fédération dans le Sud-Est, aux côtés de Marcel Manzon. Comme vient de le dire Alain, la Fédération n'a pas un fonctionnement pyramidal : chacun y est important et surtout, chacun y est responsable et engagé pour défendre les PME et PMI funéraires, et c'est un combat de tous les instants.

 

R : Pour conclure, quel message souhaitez-vous transmettre aux visiteurs du salon ?

 

AH : (en riant) Que dire d'autre que : venez nombreux à Lyon !

 

RS : Je pense que c'est une très bonne idée, car en plus des choses à voir, on pourra échanger, et ça, ça compte aussi beaucoup !

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations