Qui ne se sent pas profondément désemparé lors de la mort d’un proche ? Avant même le nécessaire temps du deuil, il faut vivre les obsèques et l’indispensable service funéraire qui les accompagne. C’est là qu’interviennent les acteurs des pompes funèbres. Dans un espace sécularisé comme la société française, les familles en désarroi face à un deuil s’en remettent quasiment complètement à ceux-ci, pour le meilleur ou le moins bon.

Depuis vingt-cinq ans, Christian de Cacqueray travaille dans le secteur du funéraire. Après des études de droit et de sciences politiques et quelques années dans le conseil, il rejoint le groupe des Pompes Funèbres Générales (PFG) en tant que directeur de la communication, avant de créer et diriger le “Service catholique des funérailles“ en l’an 2000 à la demande du cardinal Lustiger. Il dirige depuis cet établissement, qui s’est développé dans plusieurs villes de France (Versailles, Bordeaux, Lyon, Marseille et Toulon). Garantir des obsèques de qualité, depuis la liturgie jusqu'à l'accompagnement de la dépouille au cimetière, est la mission du service funéraire, face à des familles démunies qui s'en remettent à lui.

La place de la mort et des rites dans notre société

Acteur de terrain d’une vision renouvelée des services funéraires, il témoigne avec profondeur de la dimension humaine et spirituelle de son métier. “Croque-mort“ ? Simple “ordonnateur“ d’un sinistre rituel ? Non, plutôt un “passeur“ : pour les morts qui ne peuvent rester longtemps dans un entre-deux, et pour les vivants qui doivent passer du refus à l’acceptation. Ces dernières années aux côtés des endeuillés l’ont convaincu que les rites funéraires se jouent non pas seulement dans la qualité de la liturgie vécue, mais aussi dans la nature du parcours organisé et accompagné à la suite de la dépouille.

“Parcours d’adieux, chemins de vie“, les points forts

Parcours d adieux-Couverture

Page de couverture
“Parcours d’adieux, chemins de vie“.

Profession : croque-mort !
La mort et ses rituels sont au centre de la vie.
Témoignage de l’importance de la place de la mort et du parcours des funérailles.
Grande qualité et finesse d’écriture.

Aux Éditions Salvator : 18,50 €
Tél. : 01 53 10 38 38
http://www.editions-salvator.com

Bibliographie de Christian de Cacqueray :

Ouvrages :

  • “La Mort confisquée“ aux Éditions CLD 2002,
  • “Guide Totus des obsèques“ avec Philippe Baudassé

Articles dans des collectifs :

  • “Mourir aujourd’hui“, Marie-Frédérique Bacqué, chez Odile Jacob
  • “La Mort, un temps à vivre“, François-Xavier de Guibert

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations