Ce nouvel ouvrage propose des pistes de réflexion et des solutions concrètes pour personnaliser un enterrement civil et organiser un hommage qui ressemble au défunt. Il explique comment créer du sacré et faire de ce moment crucial un temps unique.

 

clip image002Aujourd’hui, près d’un tiers des funérailles en France donne lieu à une cérémonie civile. Cette décision laisse souvent les familles face à un vide symbolique, qui peut être déroutant. C’est alors aux pompes funèbres en charge des obsèques de guider, de conseiller les familles endeuillées, de trouver la/les solution(s)… Où organiser la cérémonie ? Comment faire de ce moment crucial un temps unique ? Quels rituels inventer ?

Car les besoins ont changé. De plus en plus de personnes souhaitent s’investir dans l’organisation de la cérémonie, en s’affranchissant de la religion et des habitudes culturelles, se soucient de l’impact écologique de leurs obsèques, ou encore veulent donner à leur dernier hommage des airs de fête d’adieu.

Dans ce domaine, il existe une multitude d’idées, de prestations plus diverses les unes que les autres. Et tout est encore à inventer.

Des pistes pour de nouveaux rituels

Pour les professionnels du secteur funéraire, tout comme pour chacun, "Un enterrement comme je veux !" propose des pistes de réflexion et des solutions concrètes pour anticiper des funérailles civiles ou être guidé lors de l’organisation de funérailles. Il explique comment personnaliser ce moment et permettre à chacun de se l’approprier. Quitte à s’affranchir largement des règles et traditions…

Un grand nombre de personnes qui ont pris part à l’organisation des funérailles d’un proche estiment que cela a eu un impact positif sur leur travail de deuil. Ce guide accompagne les familles dans ce temps collectif, primordial dans leur cheminement. Il passe en revue toutes les étapes importantes d’une cérémonie, et donne de nombreux conseils pour personnaliser les funérailles de l’être cher disparu. Choix du lieu et du maître de cérémonie, faire-part, discours, musique, objets symboliques, gestes rituels… Chacun trouvera l’idée la plus adaptée à la personnalité du défunt.

Des témoignages et une boîte à outils

Aussi concret que complet, le guide est également jalonné de témoignages très inspirants : un certain nombre de familles se confient sur l’hommage particulier qu’ils ont rendu à leur défunt, parfois des années plus tard...

L’auteure propose également une boîte à outils : des citations et des morceaux de musique que chacun pourra s’approprier pour offrir à son proche le plus beau des au revoir, et des adresses et des contacts de sites pouvant répondre à des attentes le jour de la cérémonie (corbillard original, musique live, lâcher de papillons, officiant civil, etc)..

L’auteure :

 IMG 6014

 Sarah Dumont. Crédit : Nicolas Vidal.

Sarah Dumont, journaliste et titulaire d’un DU sur le deuil et le travail de deuil, a créé Happyend.life, un site d’information et de réflexion, ainsi qu’un podcast pour libérer la parole sur la fin de vie et la mort. Tous les deux mois, elle organise un "Apéro de la mort" dans un lieu public pour briser ce tabou tenace.

 

Résonance n° 155 - Novembre 2019

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations