Pour reprendre l'expression d'un célèbre humoriste français des années 1980, c'est l'histoire d'un mec… Et ce "mec", belge de surcroît, a suivi un parcours pour le moins atypique et hors norme, surtout en si peu de temps ! Laissez-moi vous narrer son histoire...

 

alain2 fmt
Alain Koninckx

Né en 1983, Alain Koninckx a découvert le monde de la thanatopraxie lors d'une conversation avec un ami un peu par hasard ! C'est au début de l'année 2003 qu'il rencontre alors le Pr Charles Largefeuille (1925-2013), qui lui permettra de suivre ses plus belles années d'études. Alain dira d'ailleurs de lui, lors du décès de ce dernier, qu'il représentait, au-delà d'un mentor, un grand-père spirituel, notamment dans cette spécialité que l'on nomme la thanatoplastie et qui permet aux trop rares thanatopracteurs formés à ces techniques de réhabiliter un visage ou un corps entier en restaurant les parties sous-jacentes fragmentées ou déstructurées.

Paul Clerc disait à ce sujet dans son Manuel à l'usage des thanatopracteurs : "Le traitement des corps délabrés demanderait à lui seul une vaste communication. Il s'agira dans ces cas de restauration ou de réhabilitations physiques, tendant à atténuer ou effacer s'il se peut, les délabrements visibles, par du savoir-faire, de l'habitude, des techniques, du système "D" (souvent), du matériel et des produits appropriés."
Et la thanatoplastie, Alain la connaît bien pour l'avoir pratiquée des heures durant auprès des plus grands embaumeurs de notre époque, comme Jack Adams, Charles Largefeuille, Glyn Tallon, Philippe et Patricia Dubresson , Bob Mayer, à qui l'on doit la fameuse Bible du thanatopracteur, le "must have" de tout praticien en thanatopraxie !

C'est une telle passion chez lui qu'il s'est même formé en 2011 au sein de la célèbre Fountain Academy dirigée par Vernie Fountain à Springfield dans le Missouri, et pour laquelle Alain Koninckx et Glyn Tallon sont les représentants officiels sur le Vieux Continent. Ce centre de formation, au sens noble du terme, certifie des maîtres en la matière, depuis maintenant plus de vingt ans, qui répondent à une éthique et à un sens moral des plus élevés. Alors, là où certains praticiens sont contraints, faute de connaissances suffisantes ou de technicité particulière, de procéder à une mise en bière anticipée ne permettant qu'une présentation limitée voire impossible, ces "petites mains de la mort" réalisent des prouesses.

Son diplôme en poche, Alain poursuit sur sa lancée, et en plus de sa place de prosecteur (préparateur anatomique) à la faculté de médecine de Namur en Belgique et de sa petite entreprise de thanatopracteur indépendant (depuis 2007), ce dernier se passionne, la même année, pour les travaux du célèbre Dr Von Hagens et de son bras droit Alfred Reiperteinger, auprès desquels il obtiendra un diplôme d'après une formation extrêmement complète sur l'art de la plastination, de l'embaumement définitif grâce à ce procédé et même d'une application de taxidermiste directement inspirée des travaux de Jean-Nicolas Gannal, le précurseur avant-gardiste de notre profession !

C'est dire combien l'homme du "plat pays" a soif d'apprendre, ces nouvelles techniques en poche lui donnent des ailes, et après avoir passé le diplôme de l'European Association of Embalmers (EAE) et le diplôme de directeur funéraire (l'équivalent du niveau 6 en France), Alain continue son chemin pour passer son diplôme de thanatopracteur auprès du non moins célèbre British Institute of Embalmers (BIE), qu'il obtiendra haut la main, et en anglais, je vous prie !

Assoiffé de connaissances et désireux de transmettre le fruit de ses expériences, il décide de co-créer, avec Glyn Tallon et Philippe Dubresson, une école entièrement dévolue à l'art restauratif. Cet institut, l'European School of Embalmers Skills (ESES), basé au sein même de la faculté de médecine de Namur, propose à des thanatopracteurs désireux de se spécialiser une formation très pointue au fait des dernières techniques de restauration et de réhabilitation. Les places sont chères, car il ne se pratique qu’une ou deux sessions par an, volontairement limitées à douze personnes maximum afin de privilégier un enseignement de qualité.

Au-delà de ces formations, Alain Koninckx s'exporte en Australie, aux USA, en Lituanie, en Grande-Bretagne et dans tous les pays qui accordent une place d'honneur à l'art de l'embaumement ; en effet, notre éminent confrère communique afin de présenter le résultat de ses travaux, et notamment au sujet de la "Restricted Cervical Injection", qu'il vient de remettre au goût du jour (1) et qui consiste à démontrer, à l'aide d'une injection artérielle chargée en fluorescéine, le trajet du fluide ainsi que sa diffusion ; les résultats sont stupéfiants !

Non content de son emploi du temps particulièrement chargé, Alain se distrait et s'évade parfois en Bretagne, où il aime se ressourcer, ou en rédigeant des articles pour le magazine Embalmer, créé par Archie Hall, afin de partager avec la communauté des embaumeurs le résultat de ses travaux et observations. Dernièrement, il s'est rendu aux USA et a eu l'immense privilège de rencontrer Jack Adams, Vernie Fountain et Bob Mayer, tous trois représentent son "Parthénon des lumières", le summum de l'embaumement moderne, dans la même lignée que Jean-Nicolas Gannal Père et fils. Bob Mayer lui confiant d'ailleurs récemment "qu'il ne servait à rien de sur-injecter les fluides de conservation et que seule la dose juste était nécessaire". Des paroles de sagesse qu'il se plaît à répéter lors des formations qu'il dispense.

Et récemment, notre jeune et néanmoins expérimenté confrère vient de réussir un examen qui vient consacrer son cursus hors norme, il a brillamment été reçu en tant que Register Tutor, entendez par là "professeur enseignant", au sein du très célèbre British Institute of Embalming (BIE). La performance est double, car d'une part nous savons tous que cet institut centenaire a révélé des talents (notamment Archie Hall, qui en fut le directeur) à travers un cahier des charges particulièrement élevé en matière de qualité d'enseignement, et, d'autre part, pour ajouter encore un peu plus de difficulté, cet examen a été passé en langue anglaise !

Alain Koninckx fait désormais partie de la petite trentaine de professeurs enseignants à travers le monde, une belle consécration qu'il va falloir promouvoir, défendre et remettre en question sans cesse pour porter toujours plus les hautes valeurs que véhicule cette discipline. Vous l'aurez compris, tout comme ses illustres prédécesseurs, Alain fait partie de ces gens discrets, efficaces, au contact facile et doté d'une grande modestie, il me confiait alors il y a quelques jours encore que, malgré ces diplômes, "c'est au pied de la table (de préparation) que l'on reconnaît l'embaumeur !"

Eh oui, les diplômes sont une source de satisfaction, bien entendu, mais rien ne remplace l'expérience, l'abnégation, le souci de "bien faire" et par-dessus tout l'envie de tout tenter pour rendre à la famille un corps présenté de la meilleure façon qui soit. Alain aime à citer William Gladstone : "Montrez-moi la façon dans laquelle une nation se soucie de ses morts et je mesurerai avec l'exactitude mathématique les sympathies tendres de son peuple, son respect de la loi pour son pays et sa fidélité à de hauts idéaux."

Alain Koninckx, une histoire à suivre... Parole d'embaumeur !

Cédric IvanesIvanes Cedric fmt
Thanatopracteur
RFT (Remplacement France Thanatopraxie)

Liens :
http://www.tallonmortuaryspecialists.com/
http://www.bioe.co.uk/
http://www.eses.be/#formation
https://www.facebook.com/groups/409382975810038/
Cette technique est inspirée du fameux test d'Icare, qui consistait en une injection intramusculaire d'eau mélangée à de la fluorescéine afin de vérifier le décès d'une personne ; si la fluoréiscine remontait dans la conjonctive des yeux, cela signifiait qu'il y avait encore une circulation sanguine et donc présence d'une vie ; si, a contrario, la fluorescéine ne la colorait pas, on constatait alors le décès.
Cette ancienne technique a donc été reprise par Alain Koninckx afin de démontrer les zones où le fluide de conservation circule et les éventuelles zones qui ne sont pas atteintes.

 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations