La simplification du contrôle des opérations funéraires et l'obligation, pour les entreprises de pompes funèbres de déposer leurs devis type dans toutes les mairies des communes où elles ont un établissement - principal et secondaire - dans les villes de plus de 5 000 habitants des départements où elles ont une implantation en question. Rencontre avec Philippe Gentil, président d'Alliance Funéraire.

Nous ne pouvons qu’être favorable à ce texte de loi qui prône la transparence dans notre métier qui souffre déjà depuis des années de l’utilisation d’homonymes trompeurs pour le consommateur.

"J’apprécie beaucoup Jean-Pierre Sueur et son engagement en faveur du funéraire et j’ai même contribué plusieurs fois à des textes législatifs qu’il portait. Mais sur ce point, je ne puis le suivre, ainsi que je le lui avais déjà exprimé."

Le serpent de mer du "devis type" refait une apparition plutôt remarquée. Il semble que ce texte ne fasse pas l’unanimité, loin de là, chez les professionnels du funéraire toutes tendances publiques ou privées confondues. Un homme d’État célèbre l’aurait qualifié de "machin", un de plus pour une profession qui s’interroge plutôt sur l’offensive des groupes bancaires au niveau des contrats obsèques. Étrange, sur ce dernier sujet, le silence règne sous les colonnes parlementaires... un oubli sans doute.

La Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie* (CPFM) a pris connaissance de la loi adoptée le 29 janvier par l’Assemblée nationale. Celle-ci dispose de l’obligation faite à tous les professionnels du funéraire de déposer des modèles de devis dans chaque commune du département où ils ont leur siège social ou un établissement secondaire, ainsi que dans les communes comptant plus de 5 000 habitants. La loi prévoit par ailleurs une disposition de simplification en supprimant le contrôle de certaines opérations funéraires et la vacation afférente.

C’est au début des années 70 que la petite commune d’Éloie (Territoire de Belfort) a vu sa population augmenter de façon considérable, ceci étant certainement dû au phénomène d’exode rural, plus que récurrent au siècle dernier. Quelques années plus tard, et jusqu’alors co-utilisatrice du cimetière de la commune voisine de Grosmagny, devenu trop petit, Éloie s’est vue invitée à assurer elle-même ses propres sépultures.

Plus de cent-vingt personnes étaient présentes, le 15 novembre dernier, pour l'inauguration du nouveau crématorium de la ville d'Holnon, ouvert officiellement depuis le 6 mars 2014. De nombreuses personnalités avait répondu à l'appel parmi lesquelles Jean-Marc Lemaire, maire d’Holnon, Mme le sénateur Pascale Gruny, M. Jean-Jacques Boyer, sous-préfet de Saint-Quentin, M. Roland Delvallez, président de l’Association des crématistes de l’Aisne, M. Jo Le Lamer, président de la Fédération Française des Crématistes (FFC) et M. Jean-François Cornu, président d’Atrium.

Comme chaque année, le salon funéraire est l’occasion pour Benjamin Rivaud de présenter quelques-uns de ses véhicules à ses clients venus de toute la France et de boire un ou deux Picon bière en leur compagnie.

Lors du dernier salon FUNEXPO de Lyon, nombreux étaient ceux qui se pressaient sur le stand des POMPES FUNEBRES Pascal LECLERC® pour féliciter et discuter avec les représentants de la marque et de sa maison-mère FUNECAP.

L’inauguration du centre funéraire Le Pech Bleu Béziers a eu lieu le 5 décembre dernier en présence de nombreux officiels, dont Robert Ménard, maire de Béziers et président de la SEM-PFO Le Pech Bleu : "Le centre funéraire du Pech Bleu est une vraie réussite, le fruit de plusieurs années de travail et d’investissements. Dans un monde concurrentiel, il répond dans la dignité aux demandes des familles."

À l'occasion du salon FUNEXPO 2014, la Fédération Française des Pompes Funèbres (FFPF) avait organisé le vendredi 21 novembre dernier au Novotel de Bron (69) "La soirée des fondus de FUNEXPO" qui était également un anniversaire.

La CPFM a lu attentivement la proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale début décembre 2014, à l’initiative du député Le Roux, au nom du groupe SRC (Socialiste, Républicain et Citoyen). Ce projet de texte envisage de généraliser la mise à disposition d’une salle municipale adaptée (si elle existe) gratuitement pour que puisse s’y dérouler une cérémonie d’obsèques. Cette proposition envisage également de mobiliser, à la demande de la famille, un officier d’État civil de la commune (le maire ou un adjoint) pour procéder à une cérémonie civile.

La 22e édition de NECROPOLIS, l'expo funéraire russe, a fermé ses portes après trois jours inhabituellement ensoleillés qui ont vu énormément de visiteurs arpenter les allées du pavillon 57 du VDNK, le gigantesque centre panrusse des expositions, à deux pas de la tour de radio-télédiffusion d'Ostankino.

La société Pompes Funèbres Rohrer, délégataire du crématorium de Sainte-Marguerite (88), à la porte de Saint-Dié-des-Vosges, n’a pas attendu 2018 et cette date couperet pour s’équiper d’une unité de filtration.

"Mémoires de Guadeloupe" est la première plateforme web régionale collaborative de gestion des cimetières et de valorisation du patrimoine funéraire.

Le mois dernier, les Services Funéraires – Ville de Paris avaient inauguré la nouvelle ligne de filtration du crématorium de Champigny-sur-Marne. Ce mois-ci, après le "low cost" "www.revolution-obseques.fr", voici "www.revolution-marbrerie.fr", un nouveau service de marbrerie en ligne, inédit et low cost lui aussi. Dans le même temps, la Fondation Services Funéraires – Ville de Paris vient de publier son étude "Les morts sans corps".

Situé dans la commune de Besançon, le crématorium a été inauguré le 17 octobre dernier à la suite des travaux d’agrandissement et de mise aux normes. Cette manifestation s’est déroulée en présence de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et président du Grand Besançon, de Jean-François Cornu, président d’Atrium, ainsi que de nombreux élus des communes environnantes.

La vie m’a appris que l’humilité était une valeur de premier rang. J’ai vécu des moments de réelle délectation à travailler pour le développement de structures que j’ai eu l’honneur d’animer, et d’autres moins glorieux où je me suis retrouvé à repartir de zéro pour concrétiser un nouveau projet.

La communication des activités funéraires est un domaine sensible où la promotion pure doit souvent laisser le pas à l’information. La période de Toussaint est le point d’orgue du secteur funéraire et nombreuses sont les enseignes qui diffusent aujourd’hui des messages en direction d’un large public. Les Pompes Funèbres Intercommunales (PFI) de la région grenobloise, pionnières en la matière ont toujours privilégié une communication institutionnelle, où la pédagogie se conjugue avec le devoir de mémoire, éthique oblige.

Chaque année, il nous faut saisir la possibilité qui nous est plus ou moins donnée de redonner à la mort, à l’accompagnement des familles et des défunts une place légitime, sacrée et précieuse. Nous nous devons de nous adapter à l’évolution des besoins, des pratiques et des ritualités qui entourent ce temps de séparation.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations