PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
19 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
36 produits en stock

Dominique Arotcarena est formateur pour les niveaux 1 à 6. Ce natif de Bayonne, ancien chasseur alpin, a démarré sa carrière dans les pompes funèbres il y a 20 ans, d’abord comme fossoyeur, puis porteur, maître de cérémonie, conseiller funéraire, et enfin directeur d'agence, avant de se lancer dans la formation.

 

   Les stagiaires, à droite Dominique et Laurence Arotcarena.

RES86P42

 

 

Il exerce avec passion son métier, tant au sein de l'IFFPF (Institut Français de Formation aux Professions Funéraires) que de FFADL (Formation Funéraire Arotcarena Dominique Laurence), la société qu'il a créée avec son épouse Laurence, également formatrice.

"C'est l'envie de transmettre un savoir et un savoir-faire tout en respectant le savoir être des stagiaires, qui m'a poussé à devenir formateur. J'aimerais voir progresser cette profession qui est en constante mutation. En exerçant notre activité de pompes funèbres dans le bassin chambérien, Laurence et moi nous sommes vite rendu compte qu'il fallait développer les cérémonies civiles. En effet, les personnes ne désirant pas toutes des cérémonies religieuses, il y avait un vide à combler. De nombreux enterrements sont faits à la va-vite, sans hommage au défunt.

Construire une cérémonie civile demande une vraie implication du maître de cérémonie. Il devra essayer d'obtenir la participation de la famille pour l’élaboration d'un éloge qui retracera le vécu du défunt et pour le choix des musiques et des textes. Dans le cas où il devrait organiser seul toute la cérémonie, il lui faudra se renseigner auprès des proches afin que l’éloge, les musiques et les textes correspondent bien à la personnalité du défunt.

Pour réaliser cette cérémonie, il devra être formé et être capable d'en maîtriser tout le déroulement. Cela implique un travail de la gestuelle, de la diction, de la prise de parole et du choix de la musique. On peut faire intervenir des musiciens et projeter des photos ou des vidéos retraçant la vie du défunt.

Le module de formation aux cérémonies civiles de l'IFFPF se déroule sur 5 jours à Chambéry, avec une caméra qui permet aux stagiaires de s'améliorer rapidement en construisant des éloges pour des personnes d'âges différents, enfants, adolescents et adultes, ainsi que pour des morts accidentelles et des suicides. Nous enseignons également la cérémonie type pour les anciens combattants incluant le pliage du drapeau", explique Dominique Arotcarena qui ajoute :

"Il est essentiel pour tous les stagiaires des métiers du funéraire de connaître parfaitement la réglementation. Quel que soit le poste auquel ils officieront, le rôle de chaque intervenant dans le déroulement des obsèques a son importance et chacun doit être formé, ainsi j'enseigne le portage à l'épaule aux porteurs. La pompe funèbre est une profession à part entière qui doit trouver sa place et son rôle dans l'évolution rapide de la société."
Dominique et Laurence assurent les formations de niveau 1 à 6

Les stagiaires, novices pour certains, déjà en poste pour d'autres, ont trouvé la formation très complète :
- Pour Marie-Lys, 23 ans tout juste et qui débute dans le funéraire, elle lui a apporté "une vision plus pointue du métier et surtout lui a appris ce qu'on peut apporter aux familles dans leur travail de deuil".
- Brigitte, gérante d'une société de pompes funèbres en Alsace, a quant à elle découvert le portage à l'épaule qui ne se pratique pas dans sa région.
- Béatrice, qui n'a fait pour l'instant qu'un stage en entreprise explique : "Cela a renforcé ma conviction de vouloir faire ce métier et m'a engagée à devenir maître de cérémonie. Je vais d'ailleurs compléter ma formation par le module de cérémonie civile".
- Muriel, qui va bientôt reprendre l'entreprise familiale, a surtout apprécié "que le formateur soit issu du milieu funéraire et que les cours soient vivants".
- Chrystelle, qui travaille actuellement dans le transport de fonds et qui découvre tout juste les métiers des pompes funèbres, a trouvé "la formation très abordable pour une personne qui débute" et a été confortée dans sa décision de se réorienter dans les métiers du funéraire où elle pense trouver son épanouissement.
- Maïalen, assistante funéraire, a "apprécié de découvrir d’autres corps de métiers et d'échanger avec les autres professionnels sur nos différentes manières de travailler".
- Laurent, ancien séminariste, ajoute "dans un cadre professionnel et une excellente ambiance, j'ai pu découvrir la profondeur de ce métier dans ses différentes dimensions, tant psychologique et spirituelle que les diverses fonctions qu'il propose".
- Henri, agent funéraire, a "découvert l'importance du thanatopracteur pour les familles. C'est une aide pour les pompes funèbres".
- Sébastien, thanatopracteur, a "suivi la formation organisée par l'IFFPF, qui s'est avérée très constructive, animée par Dominique, qui aborde un programme très intéressant mais lourd, avec une méthodologie de travail très efficace, et ponctuée par un grand humour. Il apporte aux élèves son professionnalisme et son expérience dans le funéraire".
- Frédéric, assistant funéraire, a acquis "d'autres connaissances. Une journée sur la thanatopraxie où j'ai appris d'autres choses, je ne savais pas qu'il y avait autant d'écoles en France et je le regrette, car c'est une profession que j'aurais aimé exercer. Les pompes funèbres, c'est une vocation et humainement on apprend toujours. Une très bonne formation et un formateur qui sait de quoi il parle, un professionnel qui nous donne envie de nous impliquer. J'étais un peu effrayé à l'idée de faire cette formation mais je suis content de l'avoir suivie car j'ai appris énormément".
- Johan, porteur, termine ainsi : "j’ai acquis un savoir et un savoir-faire".

Les stagiaires concluent d'une même voix en remerciant Dominique qui leur a transmis son amour du métier et retiendront cette phrase destinée à pointer gentiment du doigt leurs défauts : "Surtout, ne changez rien !"


Claire Sarazin,ClaireSarazin
thanatopracteur indépendant

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations