PROMOTIONS

64,00 €15,00 € l'unité
3 produits en stock
138,00 €75,00 € l'unité
39 produits en stock

Un titre de livre sorti aux éditions Demos il y a déjà quelques années, mais aussi l’histoire d’une carrière… Bernard Marc est médecin légiste, responsable de l’Unité Médico-Judiciaire (UMJ) du centre hospitalier de Lagny-sur-Marne. Il a sous ses ordres une quinzaine de personnes : d’autres médecins légistes, des psychologues, des infirmières et des secrétaires.

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d’imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons… Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare…

Le nouveau Thilliez est sorti le 4 juin, j’ai eu la chance de l’avoir lors du salon du livre de Paris, Franck me l’a offert lors de cet événement. Jusqu’alors, j’ai toujours aimé ses thrillers, rien à redire sur le style, et le gars est toujours inspiré, et pas qu’un peu… J’avais déjà été gâté avec "La Forêt des ombres" dont le héros, David Miller, est un thanatopracteur, voici que, dans "PANDEMIA", le sujet m’intéresse énormément aussi, mais surtout, il devrait captiver toute la profession…

Londres, au petit matin. Sur une table de cuisine, gît un homme vidé de ses organes. L'assassin est une vieille dame à la vie exemplaire. Pourquoi cette femme a-t-elle sacrifié l'homme qu'elle a élevé comme un fils ? Elle est incarcérée. Pourtant, le lendemain, un autre homme est tué de façon similaire. Par la personne qui l'aimait le plus au monde.

Il y a des sujets plus légers que d’autres, même dans le polar, dans le roman noir, celui-ci est l’un des plus lourds qui soient à traiter : la pédophilie, la violence et le meurtre sur enfant… C’est le choix qu’a fait l’écrivain Christelle Mercier. "The Hunter" et "Destins brisés" sont des livres durs, qui ne laissent pas indifférents, dont on ne sort pas indemne de la lecture, car ils vous parlent de l’horreur ultime…

Il y a des collections dont on est plus fier que d’autres, pas forcément qu’elles soient meilleures, mais quand un éditeur différent, Gilles Guillon, vous offre un projet qu’il ne pourra mener à terme, c’est qu’ un "ancien" vous fait confiance à vous, le débutant…

Encore un livre sur un tueur en série… le sérial killer a encore frappé ! Depuis Thomas Harris et la création d’Hannibal Lecter, le tueur psychopathe aux innombrables victimes est un phénomène de mode, que cela soit dans la littérature, le cinéma ou les séries TV. Seulement, au bout d’un moment, ça saoule un peu… Des assassinats plus horribles les uns que les autres, un criminel narcissique qui cherche à se venger de sa mère qui l’étouffait, et qui est amoureux de sa sœur. Bref, on avait presque envie de revenir à un bon vieux crime passionnel de derrière les fagots, où le type s’est fait flinguer parce qu’il a une relation avec la femme d’un autre.

Véritable évènement dans l'évènement, la parution du livre de Guillaume Bailly a fait sensation dans les allées du salon FUNEXPO 2014. Recueil des plus belles perles de la profession, cet ouvrage recense quelques tranches de vie, bien senties et souvent cosasses, qui dépeignent avec humour, mais sans jamais l'écorcher, le quotidien, parfois décalé, des professionnels de la pompe funèbre. Ancien "Croque-mort" aujourd'hui reconverti dans l'écriture et le journalisme, Guillaume nous a parlé des premières retombées de son ouvrage.

"Même pour une personnalité politique assassinée chez elle, en pleine ville, il vaut mieux ne jamais faire appel au capitaine Leblanc", dit l’Artiste. Le commissaire Beaulieu va pourtant commettre cette erreur…

Au début des années 70, Bertrand Blier tournait un film sulfureux tiré d’un de ses romans : "Les Valseuses".

Un rythme rapide et soutenu, des jeux de mots qui fusent, on ne s’ennuie pas une seule seconde. Dans cette période parfois morose, ce livre est un véritable antidépresseur, à lire sans modération.

Jacques nous emmène dans un polar qui au départ semble classique, les bases sont là, et bien là, pas d’erreur, seulement vite on entre dans cette histoire de vengeance sur fond historique, et là ce polar appartient à une autre catégorie celle du thriller historique, mélangeant la seconde Guerre Mondiale, et l’enquête qui a lieu de nos jours.

Beaucoup d'auteurs ont du talent ; de toute façon, pour passer la barrière de l'édition, il faut déjà convaincre un éditeur et son comité de lecture. C'est peu, me direz-vous, une demi-douzaine de personnes en moyenne, je vous le concède. Mais quand ensuite ce livre se vend, que le public est au rendez-vous, et si en plus vous raflez des prix, c'est que le talent est bien présent...

C'est en 1983 que la première planche de "Pierre Tombal" apparaît dans le journal de Spirou. Un fossoyeur comme héros de bandes dessinées, une idée que l'on pouvait trouver bizarre, mais tel fut le concept de Marc Hardy, le dessinateur, et de Raoul Cauvin, le scénariste. Et cette idée était loin d'être folle puisque, 31 ans après, Pierre Tombal est toujours là, en mars est sorti son 30e album : Question de vie et de mort.

Rose et son frère Andy Jersey sont deux enfants âgés respectivement de douze et dix ans et demi qui, en découvrant une pièce dans la maison de Mamig, leur grand-mère (une pièce dont l'accès leur est formellement interdit, le grenier), basculent tous les deux, grâce à un miroir de sorcière, dans un monde parallèle. Bien sûr, ce livre s’adresse plus à un public d’enfants, d’adolescents, mais il est bon de temps à autre de s’éloigner de l’univers du noir et du polar…

Lucienne Cluytens est de ces auteurs qui aiment faire du noir avec des gens simples… Que cela soit dans "La Grosse" ou dans "Le Petit Assassin" (j’adore ces deux-là), elle prend des gens de la vie de tous les jours, des gens comme vous et moi, et leur fait vivre une aventure.

Les décorations de Noël, le tube de l’été, le beaujolais nouveau, le marronnier journalistique sur le prix des obsèques à la Toussaint, le grand prix du jury du festival de Cannes, et le nouveau Franck Thilliez !

Retour d’un habitué dans les colonnes de "Résonance". Je reçois en effet Maxime Gillio pour la troisième fois. La première, ce fut à l'occasion de la sortie du "Cimetière des morts qui chantent", la seconde pour "l’Exquise Nouvelle" et aujourd'hui, c’est pour la sortie de son dernier polar en date, "Anvers et damnation".(1)

Un flic alcoolique, et pas que, non, ce flic-là, il a toutes les addictions, ou presque, complètement politiquement incorrect, c’est pour vous dire, on en viendrait à coller une auréole (et pas sous les bras) et une paire d’ailes à Alexandre-Benoît Bérurier.

Un recueil, et cette fois-ci pas que du "noir", pas que du polar ou du thriller, non, c’est extrêmement panaché. On y trouve des nouvelles noires, bien sûr, mais aussi des poésies, des illustrations.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations