Votre panier

Panier vide

Thanatopraxie

  • Olivier Emphoux, un autre regard sur la mort

    Une triple actualité attend Olivier Emphoux pour l’année 2018 : tout d’abord, le 1er février, sortira, aux Éditions de l’Opportun, son premier ouvrage "Aux portes de l’inconnu", en version livre de poche avec en bonus une dizaine de nouvelles histoires. Ensuite, un nouveau livre va paraître, et prochainement, sur nos écrans de cinéma, Olivier Emphoux sera l’un des intervenants du documentaire "Thanatos Vis Va et Reviens" de Pierre Barnérias pour Tprod Production.

  • Olivier Muller : remplaçant pour les thanatopracteurs

    Un nouveau service de remplacement pour les thanatopracteurs français : Olivier Muller met ses 20 ans d’expérience au service des thanatopracteurs.

    Olivier Muller fmt
    Olivier Muller,
    thanatopracteur.

     

  • Otzi, la malédiction de la momie des glaces

    C’est le 19 septembre 1991 qu’Érika et Helmut Simon, un couple de randonneurs allemand, trouvent fortuitement, au sud du Tyrol, ce qui s’avère alors être la plus ancienne momie jamais découverte avant Rosalia en 1995 : Otzi.
  • Pour une éthique du cadavre

    Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce qu’un cadavre ?
    Si ces questions paraissent d’emblée tout à fait futiles, elles dévoilent néanmoins une extraordinaire complexité(1). Toutefois, on considère de façon conventionnelle que la mort se définit par la cessation de l’activité cérébrale qui représente le critère prédominant en cas de prélèvement d’organes.
  • Précieux Thanatos

    Voilà maintenant plusieurs décennies que les soins de conservation se sont démocratisés en France ; ils sont aujourd’hui tellement courants que l’on pourrait se demander comment nous faisions avant. Et pourtant…, avant que Jacques Marette, père de la thanatopraxie française, ne ramène cette méthode d’Angleterre, les familles veillaient déjà leurs défunts.

  • Proposer les soins aux familles

    Les soins de conservation ne sont jamais obligatoires en France, ils ne doivent donc jamais être imposés mais le devoir d’un conseiller funéraire est de les proposer, puisque cette prestation existe et ce, quel que soit l’état du corps au moment de l’organisation des obsèques, car nul ne peut présager de la rapidité à laquelle il va se dégrader.

  • Qu’est-ce qui motive les élèves thanatopracteurs ? Rencontre avec Lucie.

    Alors que la liste des soixante reçus au concours du diplôme national de thanatopracteur vient de paraître, certaines écoles de thanatopraxie ont déjà fait leur rentrée 2018.

  • Refonte des conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur

    Aux termes de l’art. D. 2223-122 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), "les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées ainsi que les modalités du cursus sont déterminées par arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur, du ministre chargé de la Santé et du ministre chargé du Travail". Ces modalités sont définies par l’arrêté du 18 mai 2010 modifié très récemment par un nouveau texte le 10 février 2022.
  • Soins de présentation ou de conservation ?

    Les conseillers funéraires seront bientôt tenus de donner des explications détaillées concernant les soins de conservation, lesquels devront être nommés ainsi et non "soins d’hygiène et de présentation", comme c’est souvent le cas, le but étant de garantir à la famille une information claire sur les prestations qu’elle commande.

    WP 20161217 18 59 33 P fmt
    Claire Sarazin, thanatopracteur
    et formatrice en thanatopraxie.
  • Soins spéciaux : ce qui est possible, et ce qui ne l’est pas

    La thanatopraxie est aujourd’hui généralisée presque partout en France, et la plupart des conseillers funéraires en connaissent sinon les bases, au moins le principe. Dès lors qu’il s’agit d’un défunt dont le corps n’a pas subi d’atteinte particulière, il est assez simple de proposer les soins de conservation aux familles. En revanche, lorsqu’il s’agit d’un cas particulier, il est plus compliqué de s’avancer.

  • Stopper le mouvement de balancier

    Au bout de trente années de promotion de la thanatopraxie, des années 70 à 1999 exactement, et d’une vingtaine d’années de contestation progressive de celle-ci, la thanatopraxie va amorcer un virage essentiel pour son avenir. Une lettre de Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, signée le 16 décembre dernier et adressée à Manuel Sauveplane, président de l’UPFP(1), prend acte de la réflexion menée par l’Anses concernant la thanatopraxie.
    Outre le contenu de cette lettre qui apporte de nombreuses indications sur l’avenir des fluides de conservation, Jérôme Salomon lie de manière quasi indissociable la question soulevée par l’usage du formol et les réserves de l’Anses à l’égard de la proposition des soins de conservation aux familles. Selon lui et selon l’Anses, il faudrait limiter celle-ci aux cas indispensables…
  • Temps orageux : attention à l’emphysème gazeux

    Si la principale fonction d’un conseiller funéraire est l’accueil des familles endeuillées et l’organisation des obsèques, la prise en charge du corps lui incombe également, et constitue une part importante et délicate de sa mission. Une erreur de jugement pourrait avoir des conséquences graves, et il convient de redoubler de vigilance en été, en particulier par temps lourd et orageux.

  • Thanatopracteur : Christian Raffault toujours actif

    Pionnier et personnage haut en couleur de la thanatopraxie en France, Christian Raffault est aujourd’hui retraité. Il n’en continue pas moins à commenter l’actualité de la profession, et travaille désormais à trouver une alternative aux produits formolés.

  • Thanatopraxie et écoresponsabilité

    La thanatopraxie, qui est à différencier de l’embaumement égyptien, est née en Europe dans le courant du XIXe siècle. Aussi appelée "embaumement moderne ou artériel", cette technique a d’abord été développée pour la conservation des corps dans le cadre de travaux d’anatomie, avant d’être utilisée par les services de pompes funèbres. Aux États-Unis, la guerre de Sécession fut décisive pour l’essor de la thanatopraxie. En effet, les soldats morts loin de leur domicile furent conservés pour y être rapatriés. Cette technique se généralisa et ne permettra plus uniquement une simple conservation, mais également une présentation esthétique optimisée. En Europe continentale, la thanatopraxie a connu son avènement dans les années 60, et elle s’est largement généralisée ces 60 dernières années.
  • Thanatopraxie, de la théorie à la pratique

    Pour les élèves reçus au concours, se pose à présent la question du stage pratique. Certains ont eu la possibilité d’anticiper, soit en commençant leurs recherches pendant leur formation pratique, soit en payant leur stage, ce qui présente une sécurité, mais ce n’est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses.

  • Thanatopraxie, la nouvelle promotion arrive

    Sarazin Claire 2017C’est bientôt l’heure de vérité pour les candidats 2018 au diplôme national de thanatopracteur. Pour les élus méritants, c’est l’heure de plonger dans le grand bain.

  • Thanatopraxie, une application pour réviser avant le concours

    À l’approche de l’édition 2021, nous sommes nombreux à nous réjouir de pouvoir bientôt déambuler dans les allées du salon FUNÉRAIRE PARIS pour y croiser tout le petit monde du funéraire, et surtout pour y découvrir les dernières innovations.
  • Thanatopraxie, vers un programme commun

    L’époque est loin à présent où il n’existait que deux écoles de thanatopraxie dispensant sensiblement le même enseignement. Si la pratique de l’embaumement n’a pas changé et qu’en dehors de quelques modifications de la nomenclature, l’anatomie humaine n’a pas subi d’évolution majeure non plus, un problème récurrent se pose cependant depuis quelques années au moment du concours.
  • Thanatopraxie : le numerus clausus en question

    Le diplôme national de thanatopracteur est devenu aujourd’hui un véritable Graal. S’il n’a jamais été simple d’accéder à cette profession, on peut à présent parler de parcours du combattant. Alors que de nombreux postes sont à pourvoir dans toute la France, il y a beaucoup d’appelés et bien peu d’élus.

  • Thanatopraxie : l’immersion en entreprise, un bonus pour les élèves

    La thanatopraxie sort à peine d’une période de turbulences dont il est grand temps de tirer les enseignements.Au cœur de la polémique, on retrouve encore et toujours l’organisation des examens, à tel point que ce Graal qu’est devenu le diplôme national a fini par éclipser totalementle métier en lui-même.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations