Votre panier

Panier vide

Thanatopraxie

  • Lénine, la momie "révolutionnaire"

    Lorsqu’on évoque les momies célèbres, on pense généralement à Ramsès II ou encore au terrifiant empereur inca des "7 Boules de cristal". Pourtant, une momie vieille de seulement 97 ans, mais tout aussi fascinante, gît dans son sarcophage de verre, à l’intérieur de son mausolée sur la place Rouge, à Moscou.
  • Les Équipements de Protection Individuelle

    Chaque formateur, chaque maître de stage n’a de cesse de répéter à ses étudiants : "Tout corps doit être considéré comme potentiellement pathogène". Et souvent, celui ou celle qui entend cette maxime demande pourquoi ? Si en effet, pour cette personne, certains défunts sont porteurs de maladies, de virus, de bactéries, surtout que dorénavant, en plus des BMR (Bactéries Multirésistantes aux antibiotiques), arrivent les BHRe (Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes), elle comprend, mais les autres ? Quid du défunt décédé de son grand âge, par exemple ?
  • Les qualités d’un thanatopracteur

    Cette année, les candidats aux épreuves théoriques du diplôme national de thanatopraxie ont eu à plancher sur ce sujet dans la partie rédactionnelle : "Quelles sont les qualités requises pour être thanatopracteur ?".

    WP 20161217 18 59 33 P fmt

    Claire Sarazin, thanatopracteur
    et formatrice en thanatopraxie.

     

  • L’embaumement de corps congelés

    Il est possible dans la carrière d’un embaumeur d’être confronté à l’embaumement d’un corps congelé. En effet, il n’est pas rare de découvrir des personnes décédées dans le froid dont le corps aurait été congelé partiellement ou complétement. De plus, il est parfois nécessaire de conserver un corps pour une très longue durée en chambre négative. Tout cela s’impose comme un nouveau défi pour l’embaumeur.
  • L’IBT : Congrès de thanatopraxie le 18 mars 2023 au Palais des Congrès de Mons à Mons (Belgique). 50 ans d’existence ça se fête !

    Le 8 avril 2019, l’Institut Belge de Thanatopraxie a fêté ses cinquante années d’existence. Malheureusement, la crise de la Covid-19 ne nous a pas permis de célébrer cet événement comme il se doit. Les membres de l’IBT avaient prévu d’organiser un Congrès international de thanatopraxie en invitant de prestigieux conférenciers, tels Jack Adams ou Monica Tores, mais l’événement a dû être annulé. Les mesures de confinement étant désormais assouplies, l’Institut souhaite à nouveau fêter ce cap en proposant l’organisation de conférences sur le thème de l’embaumement, de la reconstruction faciale post-mortem et sur les nouvelles techniques de thanatopraxie.
  • L’IBT fête ses 50 ans : Congrès international de thanatopraxie

    Le 18 mars 2023, au Palais des congrès de Mons, en Belgique, se déroulait un événement qui promettait d’être majeur pour le secteur du funéraire. En effet, l’Institut belge de thanatopraxie (l’IBT) organisait une journée de conférences rassemblant quatre professionnels de la conservation et de la restauration des corps comme intervenants. Au matin du jour dit, de nombreux thanatopracteurs venus du monde entier s’étaient rassemblés pour partager leurs connaissances et leurs expériences dans ce domaine si particulier.
  • L’injection cervicale restreinte

    L’injection cervicale restreinte est une technique bien connue des thanatopracteurs qui consiste à isoler la tête lors de l’injection artérielle.
  • Morgane Becker, nouvelle collaboratrice de RFT

    RFTMorgane Becker, thanatopractrice depuis 2015, vientde rejoindre l’entreprise Remplacement France Thanatopraxie (RFT) spécialisée dans le remplacementdes thanatopracteurs depuis 2012.

  • Nos ennemies les mouches

    Entre tous les phénomènes associés à la décomposition des corps, le plus répugnant est sans aucun doute la présence d’asticots. Il arrive que les agents de morgue ou de funérarium, sans parler des thanatopracteurs, se trouvent confrontés à ces intrus envahissants.

  • Olivier Emphoux, un autre regard sur la mort

    Une triple actualité attend Olivier Emphoux pour l’année 2018 : tout d’abord, le 1er février, sortira, aux Éditions de l’Opportun, son premier ouvrage "Aux portes de l’inconnu", en version livre de poche avec en bonus une dizaine de nouvelles histoires. Ensuite, un nouveau livre va paraître, et prochainement, sur nos écrans de cinéma, Olivier Emphoux sera l’un des intervenants du documentaire "Thanatos Vis Va et Reviens" de Pierre Barnérias pour Tprod Production.

  • Olivier Muller : remplaçant pour les thanatopracteurs

    Un nouveau service de remplacement pour les thanatopracteurs français : Olivier Muller met ses 20 ans d’expérience au service des thanatopracteurs.

    Olivier Muller fmt
    Olivier Muller,
    thanatopracteur.

     

  • Otzi, la malédiction de la momie des glaces

    C’est le 19 septembre 1991 qu’Érika et Helmut Simon, un couple de randonneurs allemand, trouvent fortuitement, au sud du Tyrol, ce qui s’avère alors être la plus ancienne momie jamais découverte avant Rosalia en 1995 : Otzi.
  • Ouverture de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur pour la session 2024

    Le 1er octobre 2024 était publié comme chaque année au Journal officiel l’arrêté du ministre de la Santé portant ouverture de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur. Cet arrêté fixe les modalités d’inscription et d’organisation de l’examen.
  • Pour une éthique du cadavre

    Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce qu’un cadavre ?
    Si ces questions paraissent d’emblée tout à fait futiles, elles dévoilent néanmoins une extraordinaire complexité(1). Toutefois, on considère de façon conventionnelle que la mort se définit par la cessation de l’activité cérébrale qui représente le critère prédominant en cas de prélèvement d’organes.
  • Précieux Thanatos

    Voilà maintenant plusieurs décennies que les soins de conservation se sont démocratisés en France ; ils sont aujourd’hui tellement courants que l’on pourrait se demander comment nous faisions avant. Et pourtant…, avant que Jacques Marette, père de la thanatopraxie française, ne ramène cette méthode d’Angleterre, les familles veillaient déjà leurs défunts.

  • Proposer les soins aux familles

    Les soins de conservation ne sont jamais obligatoires en France, ils ne doivent donc jamais être imposés mais le devoir d’un conseiller funéraire est de les proposer, puisque cette prestation existe et ce, quel que soit l’état du corps au moment de l’organisation des obsèques, car nul ne peut présager de la rapidité à laquelle il va se dégrader.

  • Qu’est-ce qui motive les élèves thanatopracteurs ? Rencontre avec Lucie.

    Alors que la liste des soixante reçus au concours du diplôme national de thanatopracteur vient de paraître, certaines écoles de thanatopraxie ont déjà fait leur rentrée 2018.

  • Refonte des conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur

    Aux termes de l’art. D. 2223-122 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), "les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées ainsi que les modalités du cursus sont déterminées par arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur, du ministre chargé de la Santé et du ministre chargé du Travail". Ces modalités sont définies par l’arrêté du 18 mai 2010 modifié très récemment par un nouveau texte le 10 février 2022.
  • Soins de présentation ou de conservation ?

    Les conseillers funéraires seront bientôt tenus de donner des explications détaillées concernant les soins de conservation, lesquels devront être nommés ainsi et non "soins d’hygiène et de présentation", comme c’est souvent le cas, le but étant de garantir à la famille une information claire sur les prestations qu’elle commande.

    WP 20161217 18 59 33 P fmt
    Claire Sarazin, thanatopracteur
    et formatrice en thanatopraxie.
  • Soins spéciaux : ce qui est possible, et ce qui ne l’est pas

    La thanatopraxie est aujourd’hui généralisée presque partout en France, et la plupart des conseillers funéraires en connaissent sinon les bases, au moins le principe. Dès lors qu’il s’agit d’un défunt dont le corps n’a pas subi d’atteinte particulière, il est assez simple de proposer les soins de conservation aux familles. En revanche, lorsqu’il s’agit d’un cas particulier, il est plus compliqué de s’avancer.

Instances fédérales nationales et internationales :

FNF - Fédération Nationale du Funéraire FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations