Votre panier

Panier vide

Depuis ce jour, le groupe Dabrigeon diffuse ce mode opératoire auprès des divers établissements avec lesquels ils sont en relation, dans leur région, dès lors qu'ils sont confrontés à une personne décédée du Coronavirus.

 

La garde du défunt en chambre échappe dans ce cas au délai réglementaire des dix heures à discrétion normalement du contact entre l’établissement de soins et les proches. 

Il est nécessaire de placer sans tarder le défunt en housse étanche sur la base des précautions qui ont été fixées par le Haut Conseil de Santé Publique : 

  • le respect des précautions standard et complémentaires de type air et contact doit être maintenu même après le décès du patient, quel que soit le lieu de prise en charge (y compris en cas de réalisation d’une autopsie) ; 
  • le corps peut être lavé uniquement dans la chambre dans laquelle il a été pris en charge, à l’aide de gants à usage unique et sans eau, à éliminer dans la filière DASRI ; 
  • un brancard nécessaire au transfert obligatoire dans une autre pièce est introduit dans la chambre du défunt. Il sera recouvert d’un drap à usage unique sur lequel est disposé une housse ouverte dans l’attente du transfert du corps à l’intérieur ; 
  • le corps sera enveloppé dans une housse mortuaire étanche hermétiquement close. Pour cela, le corps est manipulé par au moins deux personnes afin de le transférer du lit à l’intérieur de la housse. Pour améliorer la protection du personnel, il est possible de disposer du film alimentaire transparent sur le visage afin de contrôler toute émanation provenant de la sphère ORL. Attention également au contact avec la région du bassin ; 
  • une fois refermée, la housse mortuaire sera nettoyée avec un bandeau de lavage à usage unique imprégné d'un produit détergent, puis rincée à l'eau du réseau avec un autre bandeau de lavage à usage unique à éliminer dans la filière DASRI (étape de décontamination) ; 
  • la housse mortuaire sera ensuite désinfectée (avec de l’eau de javel à 0,5 % avec un temps de contact de 1 minute). Notez que le rinçage de la housse n’intervient qu’après le délai d’attente d’une minute minimale pour que la solution désinfectante ait produit son effet (étape de la désinfection). Au terme du délai nécessaire à la désinfection de la housse, IL FAUT ABSOLUMENT IDENTIFIER LE CORPS DANS SA HOUSSE en notant en surface, avec marqueur indélébile les Nom, Prénom et date de naissance du défunt ; 
  • le corps est transféré dans une autre pièce pour prévoir la mise en bière par l’opérateur funéraire ; 
  • le personnel doit procéder au bionettoyage de la chambre en appliquant les mesures de précaution préconisées pour la prise en charge du patient infecté. 

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations