Votre panier

Panier vide
Depuis l’élection de Frédéric Nicolas en 2022 à la coprésidence de la Fédération Française des Pompes funèbres (FFPF), la thanatopraxie est à l’honneur et fait l’objet d’une attention particulière au sein de la Fédération, créée en 1970, dont la renommée n’est plus à faire dans le secteur du funéraire et pour la représentation des indépendants.
Le 18 mars 2023, au Palais des congrès de Mons, en Belgique, se déroulait un événement qui promettait d’être majeur pour le secteur du funéraire. En effet, l’Institut belge de thanatopraxie (l’IBT) organisait une journée de conférences rassemblant quatre professionnels de la conservation et de la restauration des corps comme intervenants. Au matin du jour dit, de nombreux thanatopracteurs venus du monde entier s’étaient rassemblés pour partager leurs connaissances et leurs expériences dans ce domaine si particulier.
Corrigé des questions de gestion de l’épreuve théorique du diplôme national de thanatopracteur 2023,  celui-ci ne constituant pas un corrigé officiel.
Le 20 janvier 2023 se sont tenues les épreuves de l’examen théorique du diplôme national de thanatopracteur portant sur le nouveau programme issu de l’arrêté du 10 février 2022. Conformément à la réglementation de ce diplôme,  les candidats ont passé deux épreuves, l’une de médecine et l’autre de thanatopraxie. À l’issue de cet examen classant, et de façon identique à l’an dernier, seuls 65 candidats (arrêté du 27 décembre 2022 fixant le contingent de places offertes à la formation pratique en vue de l’obtention du diplôme national de thanatopracteur pour la session 2022-2023) pourront accéder à la deuxième partie de leur formation de thanatopracteur : la formation pratique. Comme chaque année, la rédaction de Résonance propose à ses lecteurs un corrigé de l’épreuve de législation funéraire, celui-ci ne constituant pas un corrigé officiel.
L’injection cervicale restreinte est une technique bien connue des thanatopracteurs qui consiste à isoler la tête lors de l’injection artérielle.
Son évocation fait trembler les conseillers funéraires et les thanatopracteurs. Imaginez un corps intègre qui se décompose en un temps record, laissant le personnel funéraire impuissant, et les difficultés pour expliquer à la famille qu’il va être très compliqué de présenter l’être aimé.
La mode est depuis quelques années aux réseaux sociaux, les Facebook, TikTok et autre Instagram ont envahi nos vies. Chacun y va de raconter sa vie, ses joies ses peines au monde entier… Puis, il y a les comptes dit "Pros", quand derrière se cache un artiste, un artisan, une entreprise qui profite de ce média afin d’y faire sa publicité. Les thanatopracteurs étant des personnes comme les autres profitent aussi de ce nouveau vecteur commercial.
Le 8 avril 2019, l’Institut Belge de Thanatopraxie a fêté ses cinquante années d’existence. Malheureusement, la crise de la Covid-19 ne nous a pas permis de célébrer cet événement comme il se doit. Les membres de l’IBT avaient prévu d’organiser un Congrès international de thanatopraxie en invitant de prestigieux conférenciers, tels Jack Adams ou Monica Tores, mais l’événement a dû être annulé. Les mesures de confinement étant désormais assouplies, l’Institut souhaite à nouveau fêter ce cap en proposant l’organisation de conférences sur le thème de l’embaumement, de la reconstruction faciale post-mortem et sur les nouvelles techniques de thanatopraxie.
Le terme "thanatopracteur" est apparu pour la première fois dans la presse dans "L’Express" du 17 novembre 1979, même s’il date historiquement de 1963. Un vocable encore peu connu aujourd’hui, contrairement à "embaumeur", qui, lui, est bien défini par le grand public. Alors, quand, il y a plus de 80 ans, un embaumeur était cité dans un fait divers, cela faisait les choux gras de la presse…
Alexandre Douteau, créateur de FREP STORE, bouillonne d’idées, et surtout de projets qui font leur chemin, apportant ainsi à la profession de thanatopracteur de nouvelles ressources très performantes, des produits éprouvés et novateurs, ainsi qu’une ligne d’accessoires dont certains ne manquent pas d’humour. Nous en avons tous besoin par les temps qui courent. Quatrième fournisseur de produits d’embaumement en France en tant que revendeur d’une marque encore non présente et d’un nouveau concept. Explications…
Début des années 2010, naquit l’idée de créer une école de restauration faciale et de perfectionnement à la thanatopraxie, sur le modèle américain, mais adaptée aux besoins et spécificités européennes. Mais cette aventure fut d’abord la rencontre de deux hommes, Philippe Dubresson et Alain Koninckx, tous deux formés aux États-Unis à la restauration faciale. En effet, le constat qu’il manquait en Europe une école de perfectionnement fut vite dans les discussions ; à la suite de ce constat, s’est rapidement concrétisée la création en 2013 de l’"European School of Embalming Skills" (ESES), avec, comme activité principale, un cours de restauration faciale dispensé dans un laboratoire d’anatomie sur corps humains.
Chaque formateur, chaque maître de stage n’a de cesse de répéter à ses étudiants : "Tout corps doit être considéré comme potentiellement pathogène". Et souvent, celui ou celle qui entend cette maxime demande pourquoi ? Si en effet, pour cette personne, certains défunts sont porteurs de maladies, de virus, de bactéries, surtout que dorénavant, en plus des BMR (Bactéries Multirésistantes aux antibiotiques), arrivent les BHRe (Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes), elle comprend, mais les autres ? Quid du défunt décédé de son grand âge, par exemple ?
Le mot "éthique" nous vient du grec "ethikos", lui-même dérivé de "éthos" et "êthos". Le premier fait référence aux habitudes ou coutumes, tandis que le second évoque plutôt le caractère, la demeure, l’abri protecteur. On peut conserver comme signification globale d’"ethos" la manière de vivre.
Qu’est-ce que la mort ? Qu’est-ce qu’un cadavre ?
Si ces questions paraissent d’emblée tout à fait futiles, elles dévoilent néanmoins une extraordinaire complexité(1). Toutefois, on considère de façon conventionnelle que la mort se définit par la cessation de l’activité cérébrale qui représente le critère prédominant en cas de prélèvement d’organes.
Lorsque je rencontre quelqu’un pour la première fois et qu’il me demande ce que je fais dans la vie, je réponds toujours fièrement : embaumeur ! Cela crée souvent un moment de flottement, lors duquel je dois m’expliquer. "Je prépare les défunts pour qu’ils puissent être présentés à leurs familles et proches." Cela laisse généralement mon interlocuteur pantois…
Le 18 janvier 2022 se sont tenues les épreuves de l’examen théorique du diplôme national de thanatopracteur. Conformément à la réglementation de ce diplôme, les candidats ont passé deux épreuves, l’une de médecine composée exclusivement de questions à choix multiples et, l’autre, de thanatopraxie composée de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes.
Aux termes de l’art. D. 2223-122 du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT), "les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées ainsi que les modalités du cursus sont déterminées par arrêté conjoint du ministre de l’Intérieur, du ministre chargé de la Santé et du ministre chargé du Travail". Ces modalités sont définies par l’arrêté du 18 mai 2010 modifié très récemment par un nouveau texte le 10 février 2022.
Le 18 janvier 2022 se sont tenues les épreuves de l’examen théorique du diplôme national de thanatopracteur. Conformément à la réglementation de ce diplôme, les candidats ont passé deux épreuves, l’une de médecine composée exclusivement de questions à choix multiples, et l’autre de thanatopraxie composée de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes.
Il est possible dans la carrière d’un embaumeur d’être confronté à l’embaumement d’un corps congelé. En effet, il n’est pas rare de découvrir des personnes décédées dans le froid dont le corps aurait été congelé partiellement ou complétement. De plus, il est parfois nécessaire de conserver un corps pour une très longue durée en chambre négative. Tout cela s’impose comme un nouveau défi pour l’embaumeur.
Le 18 janvier 2022 se sont tenues les épreuves de l’examen théorique du diplôme national de thanatopracteur. Conformément à la réglementation de ce diplôme, les candidats ont passé deux épreuves, l’une de médecine composée exclusivement de questions à choix multiples, et l’autre de thanatopraxie composée de questions à choix multiples et de questions à réponses courtes.

Instances fédérales nationales et internationales :

FNF - Fédération Nationale du Funéraire FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations