Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

Marquée par trois journées démarrant en milieu de semaine, supprimant ainsi celle, habituelle, du samedi, la 17e édition de FUNÉRAIRE PARIS s'est fait également remarquer par une grande diversité des offres et la présentation de nombreuses innovations, de plus en plus personnalisées, et cerise sur le gâteau, par une fréquentation très satisfaisante.

MichelNous avons eu la douleur d’apprendre la disparition de notre confrère Michel Guenanten. Thanatopracteur depuis 1992, auteur d’un manuel destiné aux élèves thanatopracteurs devenu culte, il était, sans nul doute, le thanatopracteur le plus connu et reconnu de l’histoire de notre profession Michel, s’exprimant auprès d’un journaliste du Monde en 2013, disait : "Il n’y a pas de jour pour mourir."

Moreaux PascalNous avons appris le décès de Monsieur Pascal Moreaux, le 19 novembre dernier, à l’âge de 80 ans. Chevalier de l’Ordre national du Mérite et professionnel émérite ayant œuvré de nombreuses années au sein du groupe OGF, il fut l'un des précurseurs de la crémation en France. Très engagé dans le domaine associatif, il n'a eu de cesse, en tant que président des Amis du Musée Funéraire National, de promouvoir le patrimoine et la culture funéraire française. Sa bienveillance et son dévouement étaient connus et reconnus par l'ensemble de la profession.

Cadre propice à la créativité et à l’audace s’il en est, c’est au "Village by CA", rue de la Boétie, que s’est tenue, le 28 novembre dernier, la remise des prix du grand concours Préviséo de l’innovation funéraire. Dirigé de main de maître par Bruno Leprat, journaliste et membre du jury, c’est au cours de cette cérémonie que les 5 lauréats se sont vus attribuer leurs récompenses.

Le Groupe OGF, leader des services funéraires en France, a inauguré le 12 novembre dernier, suite à des travaux d’agrandissement et de modernisation, le crématorium de Beuvrages (59), en présence de Philippe Barnole, directeur du réseau OGF, Laurent Degallaix, président de Valenciennes Métropole, et Marie-Suzanne Copin, maire de Beuvrages.

Début décembre, les pompes funèbres Caton-Péquignot inauguraient leur nouvel espace "Les Jardins du Berry" et fêtaient, avec quelques mois d’avance, les trente ans de leur entreprise funéraire. Nous n’y étions pas, mais Jérôme Péquignot, gérant, nous a tout raconté !

Du 19 au 23 novembre dernier a eu lieu le 102e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France au Parc des Expositions porte de Versailles à Paris. Cet évènement incontournable réunit les élus, les décideurs territoriaux et les acteurs en charge de la commande publique, avec l’ensemble de leurs partenaires institutionnels ou spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement et le développement des collectivités territoriales.

Première française pour le eVito ! En effet, c’est le 22 novembre dernier, à l’occasion du salon FUNÉRAIRE PARIS 2019, que le premier eVito a été livré par la société Ducarme, Groupe Gruau, à FUNECAP GROUPE, l’un des leaders français des services funéraires. C’est le début d’une commande de douze modèles qui seront mis en service sur l’Île-de-France. Les deux premiers véhicules ont été réceptionnés en décembre par FUNECAP GROUPE et les 10 autres seront livrés sur le 1er trimestre 2020.

Instances fédérales nationales et internationales :

CPFM - Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie FFPF - Fédération Française des Pompes Funèbres UPPFP - Union du Pôle Funéraire Public CSNAF - Chambre Syndicale Nationale de l'Art Funéraire UGCF - Union des Gestionnaires de Crématoriums Français FFC - Fédération Française de Crémation EFFS - European Federation or Funeral Services FIAT-IFTA - Fédération Internationale des Associations de Thanatoloques - International Federation of Thanatologists Associations